Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

MÉTABOLISME ÉNERGÉTIQUE

Articles

  • OBÉSITÉ

    • Écrit par Arnaud BASDEVANT, Cécile CIANGURA
    • 5 965 mots
    • 1 média
    Ladépense énergétique totale (D.E.T.) quotidienne est de l'ordre de 25 à 30 kcal/kg chez la femme, et de 30 à 35 kcal/kg chez l'homme sédentaires. Elle a trois composantes : la dépense énergétique de repos (environ 60 p. 100 de la D.E.T.) ; la thermogenèse adaptative induite par des facteurs tels que...
  • PHOSPHAGÈNE

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 380 mots

    Composé phosphoré labile, découvert dans le muscle, en 1927, par Eggleton et dénommé phosphagène parce que son hydrolyse libère une molécule d'acide phosphorique. Il a été identifié à la phosphocréatine :

    Les muscles contiennent, plus que les autres tissus, deux composés phosphorés...

  • RATION ALIMENTAIRE

    • Écrit par Geneviève DI COSTANZO
    • 1 074 mots

    La ration alimentaire représente la quantité d'aliments à ingérer chaque jour pour couvrir la totalité des dépenses et assurer l'équilibre nutritif de l'individu. Cela constitue l'aspect quantitatif du problème, et à chaque aliment correspond une valeur énergétique qui doit désormais...

  • RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves animales

    • Écrit par Marc PASCAUD, Jean-Marie VERNIER
    • 7 487 mots
    • 7 médias
    ...L'avantage énergétique des lipides (acides gras) sur les glucides (sucres et polysaccharides) est manifeste : 39 kJ (9 kcal/g) contre 17 kJ (4 kcal/g). Cet avantage découle directement du fait que la production d'énergie résulte de l'oxydation de l'hydrogène métabolique en eau et que les molécules d'acides...
  • SOMMEIL

    • Écrit par Patrice FORT, Michel JOUVET, Patrick LÉVY, Véronique VIOT-BLANC
    • 18 111 mots
    • 6 médias
    ...l'animal (10 min chez la souris, 24 min chez le chat, 60 min chez le chimpanzé, 120 min chez l'éléphant). Il est donc également fonction du métabolisme, et c'est sans doute à ce niveau qu'il faut chercher l'explication du fonctionnement du pacemaker. Il semble donc utile de rappeler ici quelques...
  • VIE ANIMALE DANS L'AIR ET DANS L'EAU

    • Écrit par Pierre DEJOURS
    • 3 760 mots
    • 5 médias
    Respirer dans l'eau ou dans l'air représente un travail, donc une dépense d'énergie. Celle-ci est, par rapport à la dépense énergétique globale, bien plus grande chez l'animal aquatique. On vient de voir que celui-ci respire relativement beaucoup pour obtenir l'oxygène dont il a besoin ; en outre, les...
  • VIEILLISSEMENT

    • Écrit par Claude JEANDEL, Marc PASCAUD
    • 11 869 mots
    • 1 média
    Schématiquement, le besoin énergétique (fig. 1) est réduit d'environ 25 p. 100, soit de 2 400 kcal/jour (600 kJ) chez l'homme adulte à 1 800 kcal (450 kJ), valeurs à diminuer d'environ 10 p. 100 pour la femme. Il en résulte des risques, fréquemment observés, de subcarences ou même de véritables carences,...
  • VITAMINES

    • Écrit par Marc PASCAUD
    • 4 766 mots
    • 6 médias
    Les vitamines intervenant dans les oxydoréductions où la finalité des atomes d'hydrogène transportés par la chaîne respiratoire mitochondriale est énergétique sont essentiellement la nicotinamide et la riboflavine, leur ordre d'intervention étant déterminé par l'ordre croissant des potentiels d'oxydoréduction....