Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

GÉNIE

Articles

  • GÉNIE

    • Écrit par Baldine SAINT GIRONS
    • 1 312 mots

    À l'éloge réitéré depuis l'Antiquité jusqu'à la fin du xviie siècle du génie comme « divine ardeur », « fureur démoniaque », « sublime folie », « inspiration surhumaine », fait place au début du xviiie une description positive du genius, de ses causes et...

  • ART (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 282 mots
    Après l’artiste en général et le spectateur doué de jugement, une troisième figure de l’individualité exigera une interprétation : la figure du génie. En un sens, et tous les exemples empruntés à l’histoire de l’art semblent le démontrer, le créateur génial est un être d’exception à la...
  • ESTHÉTIQUE - Esthétique et philosophie

    • Écrit par Mikel DUFRENNE
    • 7 366 mots
    Mais l'esthétique subjectiviste peut entreprendre de décrire une autre attitude esthétique : celle du créateur. Nombreuses ont été depuis Kant (et pourquoi ne pas dire : depuis Platon ?) les théories du « génie », auxquelles les artistes parfois se sont prêtés avec complaisance. Est-ce à dire que...
  • ESTHÉTIQUE - Histoire

    • Écrit par Daniel CHARLES
    • 11 892 mots
    • 3 médias
    La faculté de représenter des Idées esthétiques est le génie. Mais le génie est lui-même un présent de la Nature : c'est donc la Nature qui se révèle dans et par l'art ; et elle ne se révèle jamais mieux que dans l'art, dans l'unicité des œuvres du génie. Ainsi, l'art « doit avoir l'apparence de la nature,...
  • FOUS LITTÉRAIRES

    • Écrit par Jean-Jacques LECERCLE
    • 5 635 mots
    L'expression « fou littéraire » a son origine dans le mythe de la parenté entre le génie et la folie. C'est le psychiatre et criminologiste italien Lombroso qui en a donné la formulation la plus claire, dans L'Homme de génie (traduit en 1899) : la folie génère et nourrit le génie....
  • GALTON sir FRANCIS (1822-1911)

    • Écrit par Jean-François RICHARD
    • 457 mots
    • 1 média

    Gentilhomme anglais, voyageur et explorateur (Narrative of an Explorer in Tropical South Africa, 1853), savant qui s'intéressa de façon brillante aux disciplines les plus diverses, sir Francis Galton a surtout contribué à l'étude de l'homme (par l'anthropométrie et l'eugénique) et, plus précisément,...

  • MÉLANCOLIE. GÉNIE ET FOLIE EN OCCIDENT (exposition)

    • Écrit par Hélène PRIGENT
    • 905 mots

    Annoncée comme l'une des dernières expositions de Jean Clair, celle du moins qui couronnait sa carrière de directeur du musée Picasso à Paris, Mélancolie. Génie et folie en Occident, au Grand Palais du 13 octobre 2005 au 16 janvier 2006, condensait les thématiques de ses précédentes expositions....

  • OSTRACISME

    • Écrit par Pierre BOUDOT
    • 9 400 mots
    • 2 médias
    ...parathéologique. La vérité scientifique est proscrite au nom d'un modèle emprunté à un ordre autre que le sien. Au xviiie siècle, Kant justifie la proscription du génie dans la Critique du jugement (paragr. 50), en affirmant : « Si donc, quand ces deux facultés [le génie et le jugement] s'opposent, il est nécessaire...
  • SCHOPENHAUER ARTHUR (1788-1860)

    • Écrit par Jean LEFRANC
    • 3 160 mots
    • 1 média
    ...l'objectivité utilitaire des phénomènes, incapable de s'arrêter à la contemplation de la chose même, de son essence comme objectivation du vouloir. C'est au génie qu'il appartient, par un développement exceptionnel de l'intellect, d'accéder à l'idée et de devenir pur sujet de connaissance...
  • SUBLIME

    • Écrit par Philippe LACOUE-LABARTHE
    • 6 156 mots
    • 2 médias
    ...), c'est tout ce qui, dans l'art (dans la technè), relève de la phusis elle-même. Et l'on connaît ce problème : c'est celui du génie, de l'ingenium, tel qu'il dominera, jusqu'à Kant et Nietzsche, la thématique du sublime. Ainsi, c'est en parfaite conformité avec les intentions...