5 septembre 2002Afghanistan. Attentat et tentative d'assassinat du président Hamid Karzaï

 

L'explosion d'une voiture piégée dans le centre de Kaboul cause la mort de trente personnes. Il s'agit de l'attentat le plus meurtrier commis dans le pays depuis la chute des talibans, en novembre 2001. Quelques heures plus tard, à Kandahar, ancien fief des talibans, un homme en uniforme, qui est aussitôt tué, tire sur le président Hamid Karzaï sans l'atteindre. Les autorités mettent en cause le réseau Al-Qaida, mais sans preuve formelle. Les rivalités demeurent vives au sein du nouveau régime, que ce soit entre les fondamentalistes et les libéraux, ou entre les Pachtouns, majoritaires dans le pays mais sous-représentés au pouvoir, et les autres ethnies. Après ces attentats, les États-Unis se déclarent désormais favorables à l'extension, en dehors de la capitale, de la mission de la Force internationale d'assistance à la sécurité (I.S.A.F.), comme le réclament, depuis plusieurs mois, l'O.N.U. et le gouvernement afghan.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  5 septembre 2002 - Afghanistan. Attentat et tentative d'assassinat du président Hamid Karzaï », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 mai 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/5-septembre-2002-attentat-et-tentative-d-assassinat-du-president-hamid-karzai/