14-20 février 2002Afghanistan. Assassinat d'un ministre

 

Le 14, le ministre de l'Aviation civile et du Tourisme, Abdul Rahman, est tué à l'aéroport de Kaboul où une foule de pèlerins exprime son mécontentement en raison de l'absence de vol pour La Mecque.

Le 15, le président de l'administration intérimaire, Hamid Karzaï, déclare qu'il s'agit d'un « assassinat planifié », pour des raisons personnelles, par des membres haut placés du Jamiat-i-Islami, formation d'Ahmad Shah Massoud, assassiné en septembre 2001, avec laquelle le ministre tué avait rompu. Cette version, qui ne lève pas toutes les interrogations, fragilise la position dominante, au sein du gouvernement, des ministres originaires du Panshir.

Le 20, l'O.N.U. attire l'attention sur les persécutions dont sont victimes les ethnies minoritaires dans les provinces du nord du pays, notamment les Pachtouns.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  14-20 février 2002 - Afghanistan. Assassinat d'un ministre », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 23 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/14-20-fevrier-2002-assassinat-d-un-ministre/