1er-31 décembre 2001Afghanistan – États-Unis. Mise en place des nouvelles autorités afghanes et traque d'Oussama ben Laden

 

Le 1er, un premier détachement de soldats français arrive à Mazar-i-Sharif, où il doit participer à la sécurisation de l'aéroport. Le contingent français était bloqué en Ouzbékistan depuis novembre. Le même jour, le porte-avions français à propulsion nucléaire Charles-de-Gaulle quitte Toulon pour l'océan Indien où il doit contribuer à la surveillance de la zone.

Le 2, tandis que les bombardements se poursuivent sur Kandahar, des commandos américains viennent appuyer les forces anti-talibans dans la région de Tora Bora, au sud de Jalalabad, qui est également bombardée. Cette zone montagneuse abrite de nombreuses cavernes où Oussama ben Laden et les responsables du réseau Al-Qaida pourraient s'être réfugiés.

Le 5, les délégations à la conférence inter-afghane, réunie à Bonn depuis novembre sous l'égide de l'O.N.U., signent un accord sur la transition politique dans leur pays. Ce texte prévoit la mise en place d'un gouvernement intérimaire, pour une durée de six mois, dirigé par le chef pachtoun Hamid Karzaï, qui remplacera le président Burhanuddin Rabbani. Les dirigeants du Front uni – nom officiel de l'Alliance du Nord – obtiennent des ministères importants: l'Intérieur pour Younous Qanouni, les Affaires étrangères pour le Dr Abdullah et la Défense pour Mohammed Fahim, tous trois tadjiks et se réclamant de l'héritage d'Ahmad Shah Massoud. En outre, une commission spéciale sera chargée de désigner la Loya Jirga – l'assemblée traditionnelle – qui doit organiser l'élection des institutions définitives avant la fin de 2003. Plusieurs chefs de guerre, dont l'Ouzbek Abdul Rachid Dostom, critiqueront l'attribution de trois portefeuilles clés à des personnalités toutes originaires du Panjshir et membres d'un même parti, le Jamiat-i-Islami.

Le 6, les talibans, assiégés dans leur fief de Kandahar, concluent un accord de reddition avec le nouveau régime de Kaboul. Ils remettent leurs armes aux anciennes autorités pachtounes. Leur chef suprême, le mollah Mohammad Omar, reste introuvable. Après quelques jours de confusion, Kandahar tombera, le 11, aux mains des moudjahidins.

Le 9, le Washington Post révèle l'existence d'une vidéocassette découverte à Jalalabad qui démontre l'implication d'Oussama ben Laden dans les attentats du 11 septembre. Ce document, obtenu dans des conditions non précisées, sera rendu public par le gouvernement américain le 13.

Le 11, le Français Zacarias Moussaoui est la première personne inculpée par la justice américaine dans le cadre de l'enquête sur les attentats terroristes aux États-Unis. Il avait été arrêté en août alors qu'il s'entraînait, d'après la justice américaine, pour participer aux attentats du 11 septembre.

Le 16, les opérations militaires menées par les forces anti-talibans et américaines dans la région de Tora Bora s'achèvent sans qu'Oussama ben Laden ait été découvert.

Le 17, le secrétaire américain à la Défense, Donald Rumsfeld, déclare que la guerre « est loin d'être terminée » car « Al-Qaida [...] court toujours ».

Le 20, le Conseil de sécurité de l'O.N.U. adopte à l'unanimité la résolution 1386 qui autorise le déploiement d'une force internationale d'assistance à la sécurité (I.S.A.F.) en Afghanistan. Forte de 3 000 à 5 000 hommes et commandée par le Royaume-Uni qui fournira le tiers environ de ses effectifs, l'I.S.A.F. est chargée d'assurer la sécurité « à Kaboul et aux environs » pour une durée de six mois. Ses premiers éléments arrivent en Afghanistan le 21. Le nouveau pouvoir afghan signera l'accord sur le déploiement de cette force le 31.

Le 22, les autorités intérimaires afghanes prennent leurs fonctions à Kaboul.

Le 24, Hamid Karzaï nomme Abdul Rachid Dostom, le chef ouzbek qui contrôle Mazar-i-Sharif, au poste de vice-ministre de la Défense.

Le 27, la chaîne de télévision qatarie Al-Jazira diffuse une vidéocassette non datée, dans laquelle Oussama ben Laden appelle à « frapper l'économie américaine par tous les moyens possibles ».

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  1er-31 décembre 2001 - Afghanistan – États-Unis. Mise en place des nouvelles autorités afghanes et traque d'Oussama ben Laden », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/evenement/1er-31-decembre-2001-mise-en-place-des-nouvelles-autorites-afghanes-et-traque-d-oussama-ben-laden/