15-28 août 2021France – Afghanistan. Mise en place d'une opération d'évacuation de civils de Kaboul.

 

Le 15, jour de la conquête de Kaboul par les talibans, l’armée déclenche, à la demande du président Emmanuel Macron, une opération d’évacuation de civils de la capitale afghane baptisée « Apagan », à laquelle participe une centaine de militaires. Le lendemain se déroule la première rotation du pont aérien mis en place entre Kaboul, Abou Dhabi et Paris.

Fuir Kaboul, 2021

photographie : Fuir Kaboul, 2021

Des Afghans attendent sur le tarmac de l'aéroport de Kaboul, le 16 août 2021, pour tenter de fuir leur pays après la prise de la capitale par les talibans, la veille. 

Crédits : Wakil Kohsar/ AFP

Afficher

Le 16, Emmanuel Macron prononce une allocution télévisée sur la situation en Afghanistan. La France a été engagée militairement dans le pays de 2001 à 2014. « En Afghanistan, notre combat était juste », affirme le chef de l’État, précisant que « la France n’y a jamais eu qu’un ennemi : le terrorisme ». Il annonce que les civils qui avaient été au service de l’armée française et les membres de leurs familles, au nombre de huit cents, ont déjà été accueillis en France, ainsi que les Afghans qui travaillaient pour les représentations françaises dans le pays – quelque six cents personnes avec leurs familles. Il annonce la poursuite des opérations d’évacuation, affirmant que c’est « l’honneur de la France » d’être aux côtés « de nombreux Afghans, défenseurs des droits, artistes, journalistes, militants […] menacés en raison de leur engagement ». Toutefois, « l’Europe ne peut pas à elle seule assumer les conséquences de la situation actuelle », déclare-t-il, affirmant la nécessité de « nous protéger contre des flux migratoires irréguliers importants qui mettraient en danger ceux qui les empruntent et nourriraient les trafics de toute nature ».

Le 27, la ministre de la Défense Florence Parly et le ministre des Affaires étrangères Jean-Yves Le Drian annoncent la fin des opérations d’évacuation effectuées par Paris, en raison de la détérioration des « conditions de sécurité » sur l’aéroport, consécutive au « désengagement rapide des forces américaines ». « La France reste mobilisée pour permettre le départ de tous ceux qui doivent être protégés », ajoutent-ils. L’état-major annonce le rapatriement des derniers militaires français envoyés à Kaboul. Les avions français ont effectué vingt-six rotations entre la capitale afghane et Abou Dhabi, et seize entre Abou Dhabi et Paris.

Le 28, depuis Bagdad, Emmanuel Macron indique que la France a évacué plus de deux mille huit cents personnes, dont quelque cent soixante Français ou Européens et plus de deux mille six cents Afghans.

—  Universalis



Tous les événements concernant :

Tous les événements :

Pour citer l’article

«  15-28 août 2021 - France – Afghanistan. Mise en place d'une opération d'évacuation de civils de Kaboul. », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 janvier 2022. URL : http://www.universalis.fr/evenement/15-28-aout-2021-france-afghanistan-mise-en-place-d-une-operation-d-evacuation-de-civils-de-kaboul/