ZOO ou PARC ZOOLOGIQUE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Zoo : de l'exhibition à la conservation

Zoo : de l'exhibition à la conservation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Zoo : fonctionnement d'un E.E.P.

Zoo : fonctionnement d'un E.E.P.
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Zoo : programmes en captivité

Zoo : programmes en captivité
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau


Exemple de la région Europe

Les programmes d'élevage (E.E.P.)

La constitution de « populations de sécurité » comme aide à la conservation d'espèces menacées s'est donc matérialisée dès 1985 en Europe par la création des E.E.P. Ceux-ci ont pour but d'organiser, à l'échelon régional, l'élevage à long terme d'une espèce en coordonnant les efforts de chacun des zoos (fig. 2).

Zoo : fonctionnement d'un E.E.P.

Zoo : fonctionnement d'un E.E.P.

Dessin

Après avoir été définie comme hautement prioritaire par le T.A.G. (Taxon Advisory Group), l'espèce considérée fait l'objet d'un programme d'élevage intensif, appelé, en Europe, E.E.P (Europaïsche Erhaltungzucht Programm). C'est le coordinateur du programme qui assure l'échange... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Quel que soit le programme (E.E.P., S.S.P. ...), le but de la conservation en captivité est de maintenir plus de 90 p. 100 de la diversité génétique de la population initiale pour une période de deux cents ans. Cette diversité est, en effet, garante de la possibilité d'adaptation en cas d'une éventuelle réintroduction, ainsi que du maintien à long terme d'une population viable. Les caractéristiques des populations captives par rapport aux populations sauvages sont les suivantes :

– elles sont beaucoup plus petites, donc sujettes à un risque de « catastrophe » génétique et/ou démographique ;

– elles sont extrêmement fragmentées, ce qui implique un risque de consanguinité dans les sous-unités ;

– elles sont sujettes à une sélection non naturelle (risques de domestication).

Pour qu'un programme d'élevage réussisse, il faut, auparavant : assurer, au niveau de l'individu, la survie et une longévité suffisante ; maintenir, au niveau du couple ou du groupe, une reproduction suffisante ; garantir, au niveau des populations, une structure génétique et démographique saine.

Les bases théoriques de la conservation en captivité (génétique des petites populations, démographie) montrent donc qu'il faut freiner au maximum la perte génétique et éviter (et/ou minimiser) la consanguinité. Enfin, il est essentiel de fournir aux animaux des conditions de vie le plus proches possibles des conditions naturelles pour que les comportements individuels et sociaux puissent s'exprimer et donc se maintenir pleinement : c'est l'enrichissement du milieu.

Pour cela, il faut :

– partir du plus grand nombre possible de « fondateurs » (un fondateur est un indiv [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages


Écrit par :

  • : docteur vétérinaire, maître de conférences au Muséum national d'histoire naturelle

Classification


Autres références

«  ZOO ou PARC ZOOLOGIQUE  » est également traité dans :

EXTINCTIONS BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Eric BUFFETAUT, 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 8 278 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Typologie des extinctions »  : […] En 2008, deux chercheurs britanniques, Richard J. Ladle et Paul C. Jepson, après avoir analysé diverses disparitions actuelles, ont proposé de classer les extinctions en six catégories afin de mieux les définir. Cette typologie permet de comprendre la diversité des situations mais aussi le lien qui unit l'analyse scientifique de l'extinction à sa perception sociale. Le premier type, qualifié d'ext […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/extinctions-biologiques/#i_39670

PARC ZOOLOGIQUE DE PARIS ou ZOO DE VINCENNES

  • Écrit par 
  • Maryvonne LECLERC-CASSAN, 
  • Viviane TYTELMAN
  •  • 2 771 mots
  •  • 9 médias

Installé dans le XII e  arrondissement de la capitale, dans le bois de Vincennes (d’où son appellation courante de zoo de Vincennes), le Parc zoologique de Paris a été créé en 1934. Devenu vétuste, il a subi une rénovation complète. Ainsi, après six ans de fermeture et trois ans de travaux, il accueille à nouveau le public depuis le 12 avril 2014. Cette nouvelle étape s’ajoute aux quatre-vingts an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parc-zoologique-de-paris-zoo-de-vincennes/#i_39670

PROTECTION DE LA NATURE - Mesures de conservation des espèces

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT
  •  • 8 846 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les parcs zoologiques »  : […] Système de conservation des espèces animales très ancien, les parcs zoologiques ont permis la sauvegarde de plusieurs espèces (cf.  zoos ). En 1923, le bison d'Europe n'existait plus qu'en captivité. Il a pu être réintroduit avec succès dans les forêts polonaises. Il en est de même de l'oryx d'Arabie qui, anéanti dans les années 1960, a été réintroduit depuis lors en Arabie Saoudite et en Oman, to […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/protection-de-la-nature-mesures-de-conservation-des-especes/#i_39670

ZOOLOGIE (HISTOIRE DE LA)

  • Écrit par 
  • Valérie CHANSIGAUD
  •  • 9 222 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L'essor des institutions de recherche  »  : […] L' œuvre de Cuvier est intimement liée au Muséum national d'histoire naturelle de Paris dont la création en 1793 marque le début d'une nouvelle ère : pour la première fois une structure réunit conservation des collections, recherche et enseignement. Le Muséum adopte une politique active d'enrichissement des collections en formant les voyageurs et en leur fournissant conseils et manuels. Héritage d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoologie-histoire-de-la/#i_39670

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-Luc BERTHIER, « ZOO ou PARC ZOOLOGIQUE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zoo/