ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Différentes formes d'association entre États ont été tentées pour favoriser les échanges internationaux en réalisant, selon l'ambition des objectifs, soit une simple zone de libre-échange, soit une union douanière, soit une union économique. La zone de libre-échange, la moins contraignante des trois formules, consiste seulement à supprimer les droits de douane, c'est-à-dire toute restriction quantitative et tout obstacle tarifaire aux mouvements de marchandises entre les pays membres, ceux-ci conservant une entière liberté d'initiative dans la réglementation de leurs échanges avec les pays tiers et dans la fixation de leur propre politique économique et sociale.

Le meilleur exemple en a été fourni par le Royaume-Uni et ses principaux partenaires commerciaux européens, avec l'Association européenne de libre-échange (A.E.L.E. ou European Free Trade Association). Créée en 1959 à Stockholm, elle rassemblait des pays de l'O.E.C.E. qui ne voulaient pas accepter de participer à la Communauté économique européenne, alors en cours de création, sans pour autant rester confinés dans un isolement total. Trois de ses membres fondateurs devaient cependant la quitter pour rejoindre la C.E.E. (le Royaume-Uni et le Danemark en 1973, le Portugal en 1986), rejoints au sein de l'Union européenne en 1995 par l'Autriche, la Finande et la Suède.

Le fonctionnement de telles associations ne va pas sans difficultés. Par exemple, loin de simplifier les tâches des services de douane, la disparition de tous les droits de douane à l'intérieur de la zone oblige à renforcer les contrôles, l'absence d'un tarif extérieur commun pouvant entraîner des détournements de trafics et permettre de contourner la protection maintenue par chaque pays membre à l'égard des pays tiers. D'ailleurs, l'expérience a montré qu'il était illusoire d'attendre de telles associations les avantages de l'intégration économique — condition nécessaire d'un fonctionnement satisfaisant du libre-échange — sans en accepter les règles et les contraintes. Elles n'ont pas révélé non plus un carac [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE  » est également traité dans :

ACEUM (Accord Canada - États-Unis - Mexique), anc. ALENA (Accord de libre-échange nord-américain)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 377 mots
  •  • 2 médias

Dénommé USMCA aux États-Unis (United States–Mexico–Canada Agreement), CUSMA au Canada (Canada–United States–Mexico Agreement) et T-MEC (Tratado entre México, Estados Unidos y Canadá), l'ACEUM remplace l'ALENA (Accord de libre-échange nord-américain), appelé NAFTA en anglais (North American Free Trade Agreement) et TLCAN en espagnol (Tratado de libre comercio de América del Norte). Cet accord a é […] Lire la suite

A.E.L.E. (Association européenne de libre-échange)

  • Écrit par 
  • Jacqueline DEMALDENT
  •  • 619 mots
  •  • 2 médias

C'est avec une certaine appréhension que la Grande-Bretagne assiste à l'élaboration (1955-1956) et à la signature (1957) des traités de Rome . Comme vis-à-vis de la Communauté européenne du charbon et de l'acier, elle observe au départ une attitude réservée. Les « pères » de la Communauté économique européenne ne font pas mystère du but final : une union politique. Une fois les dangers politiques […] Lire la suite

AMÉRIQUE LATINE - Évolution géopolitique

  • Écrit par 
  • Georges COUFFIGNAL
  •  • 7 468 mots

Dans le chapitre « Naissance de diplomaties autonomes »  : […] En 1982, la dictature militaire au pouvoir en Argentine cherche à reconquérir une légitimité contestée en envahissant les îles Malouines dont l'Argentine revendiquait la souveraineté depuis toujours. On connaît la réaction de Margaret Thatcher, qui envoya une véritable armada pour reconquérir ces îles inhospitalières. La plupart des pays européens et les États-Unis soutinrent la Grande-Bretagne […] Lire la suite

A.P.E.C. (Asia Pacific Economic Cooperation)

  • Écrit par 
  • Bertrand NEZEYS
  •  • 446 mots
  •  • 2 médias

La Coopération économique des pays d'Asie-Pacifique (CEAP, ou APEC, selon les initiales anglaises) a été fondée en 1989 et regroupait initialement quinze pays bordant l'océan Pacifique  : États-Unis, Canada, Australie, Nouvelle-Zélande, Japon, Corée du Sud, les pays de l'Association des nations du Sud-Est asiatique (ASEAN), Taiwan, Hong Kong et la Chine. Son objectif est de faire de la zone « un p […] Lire la suite

ASIE (Géographie humaine et régionale) - Dynamiques régionales

  • Écrit par 
  • Manuelle FRANCK, 
  • Bernard HOURCADE, 
  • Georges MUTIN, 
  • Philippe PELLETIER, 
  • Jean-Luc RACINE
  •  • 24 809 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Une intégration régionale économique, mais pas politique  »  : […] Le schéma de « développement en vol d'oies sauvages » trouve un cadre diplomatique dans les relations internationales est-asiatiques. Après la reconduction en 1960 du traité de sécurité nippo-américain malgré les protestations de masse, le nouveau gouvernement japonais lance son « plan de doublement du revenu national » ainsi qu'une nouvelle politique envers les pays asiatiques, visant à amoindrir […] Lire la suite

CANADA - Réalités socio-économiques

  • Écrit par 
  • Ludger BEAUREGARD, 
  • Henri ROUGIER
  •  • 12 409 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Une économie très ouverte sur l'extérieur »  : […] Unis, plusieurs traités de libre-échange bilatéraux et multilatéraux l'ont accentuée. En janvier 1989, l'Accord de libre-échange Canada - États-Unis (ALE) élargissait le cadre des échanges commerciaux entre les deux pays, visant la suppression progressive sur dix ans de la plupart des barrières tarifaires et la réduction d'autres barrières non […] Lire la suite

CARICOM (Caribbean Community ou Communauté des Caraïbes) ou MARCHÉ COMMUN DES CARAÏBES

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 109 mots
  •  • 1 média

La Communauté des Caraïbes (ou Marché commun des Caraïbes) est créée le 4 juillet 1973 à Chaguaramas (Trinité-et-Tobago), par un traité signé par la Barbade, le Guyana, la Jamaïque, Trinité-et-Tobago. Ce texte institue un marché commun entre les États membres, définit les instruments de l'intégration économique de la région, précise les bases des relations avec les autres États et les organisatio […] Lire la suite

CARIFTA (Caribbean Free Trade Association ou Association de libre-échange des Caraïbes)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 183 mots

Association commerciale formée entre douze pays du Commonwealth situés dans la zone des Caraïbes, nommée également Carifta (Caribbean Free Trade Association), créée en 1968 par les États d'Antigua, de la Barbade, de la Guyane et de Trinidad et Tobago, auxquels se sont joints, en 1971, la Dominique, Grenade, Belize, la Jamaïque, Montserrat, Saint Kitts-et-Nevis, Anguilla, Sainte-Lucie et Saint-Vinc […] Lire la suite

DOMINICAINE RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Jean Marie THÉODAT
  •  • 6 812 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'ouverture sur la Caraïbe »  : […] Haïti est désormais le troisième destinataire des exportations dominicaines (148 millions de dollars en 2006), juste après les États-Unis et Porto Rico. La présence en république Dominicaine de plus de 500 000 personnes d'origine haïtienne a créé un courant d'échanges grandissant entre les deux territoires. Il n'y a pas moins de deux liaisons quotidiennes par air et par terre entre les deux capita […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1994 : l'assainissement à mi-parcours

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 5 984 mots

Dans le chapitre « L'Amérique latine et l'intégration »  : […] L'ensemble des pays latino-américains a poursuivi en 1994 les progrès enregistrés dans les années précédentes grâce à l'assainissement financier chez les principaux d'entre eux, à de nouvelles avancées pour la restructuration de la dette et au retour des capitaux privés. La croissance — 3,7 p. 100, contre 3,2 p. 100 en 1993 — a été la plus élevée depuis huit ans. Le P.I.B. par habitant, après une […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1992 : vers un nouveau modèle de croissance?

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 7 238 mots

Dans le chapitre « Les suites de Maastricht »  : […] La tourmente monétaire a inspiré, au sein du parti conservateur britannique, de vives oppositions à la politique européenne de John Major. Celui-ci n'a échappé à la censure parlementaire qu'en prenant ses distances à l'égard du traité de Maastricht : la ratification par le Royaume-Uni n'interviendra qu'après le nouveau référendum danois, prévu pour mai 1993. L'engagement en faveur de ce texte n'en […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1991 : une économie convalescente

  • Écrit par 
  • Tristan DOELNITZ
  •  • 8 560 mots

Dans le chapitre « La zone de libre-échange nord-américaine »  : […] La crainte d'une « forteresse Europe » n'a pas été étrangère aux initiatives pour la formation de blocs commerciaux sur le continent américain et en Asie. Ainsi, des négociations devant aboutir à la création d'une zone de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique se sont-elles ouvertes le 12 juin à Toronto. Ce projet N.A.F.T.A. (North American Free Trade Agreement, en français : […] Lire la suite

GÉOPOLITIQUE

  • Écrit par 
  • Philippe MOREAU DEFARGES
  •  • 6 208 mots

Dans le chapitre « Géopolitique, géoéconomie, géoculture... »  : […] La géopolitique classique s'intéresse essentiellement aux États, acteurs souverains, maîtres du champ international. Or l'une des grandes mutations de la seconde moitié du xx e  siècle réside bien dans la multiplication des flux (marchandises, services, capitaux, hommes, informations...). D'un côté, les rapports économiques tendent à échapper aux États, voire à les dominer (l'illustration la plus […] Lire la suite

INTERNATIONALISATION DES ÉCHANGES COMMERCIAUX - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 553 mots

1947 Signature des accords du G.A.T.T. (Accord général sur les tarifs douaniers et le commerce) dans le but de libéraliser les échanges commerciaux. 1948 Application du plan Marshall et création de l'O.E.C.E. (Organisation européenne de coopération économique). 1957 Signature des traités de Rome instituant la Communauté économique européenne (C.E.E.) et la Communauté européenne de l'énergie atomiq […] Lire la suite

MÉDITERRANÉE HISTOIRE DE LA

  • Écrit par 
  • André BOURDE, 
  • Georges DUBY, 
  • Claude LEPELLEY, 
  • Jean-Louis MIÈGE
  • , Universalis
  •  • 18 410 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le partenariat euroméditerranéen »  : […] Les risques de conflit élargi et de déstabilisation, si préoccupants soient-ils, n'entravent pas pour autant la volonté des pays méditerranéens du Nord et du Sud d'organiser politiques et actions communes. Pendant la décennie 1970-1980, les pays méditerranéens du Sud avaient déjà trouvé dans la coopération organique avec la Communauté économique européenne un des éléments essentiels de leur dével […] Lire la suite

SADC (Southern African Development Community)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 202 mots
  •  • 1 média

La Communauté de développement de l'Afrique australe (Southern African Development Community, SADC) est créée au sommet de Windhoek (Namibie) le 17 août 1992, en remplacement de la SADCC (Southern African Development Coordination Conference). Cette dernière avait vu le jour le 1 er  avril 1980, à Lusaka (Zambie), et avait pour but de coordonner des projets de développement dans la région tout en r […] Lire la suite

Les derniers événements

21 mars 2018 • Afrique • Signature d’un accord de libre-échange continental.

Lors d’un sommet extraordinaire des chefs d’État africains à Kigali, quarante-quatre pays sur les cinquante-cinq membres de l’Union africaine signent l’accord créant une zone de libre-échange continentale (ZLEC) en Afrique. Le Nigeria, deuxième économie du continent, ne le signe pas. Le texte [...] Lire la suite

3 août - 13 septembre 2017 • Liban • Évacuation des combattants de l’organisation État islamique.

Le 3, une centaine de combattants de l’ex-Front al-Nosra – à présent membre de la coalition Hayat Tahrir al-Cham – et quelques milliers de réfugiés syriens sont évacués de la région d’Ersal en direction de la province syrienne d’Idlib en échange de la libération de cinq miliciens du Hezbollah [...] Lire la suite

17-24 janvier 2017 • Royaume-Uni • Annonce d’un Brexit « radical ».

douanière, elle exprime le vœu que son pays puisse accéder à la zone de libre-échange européenne tout en se libérant des droits de douane communs à l’égard du reste du monde. Theresa May menace de « fixer les impôts à des taux compétitifs » en cas de désaccord sur l’accès de Londres au marché européen [...] Lire la suite

6-31 janvier 2017 • États-Unis • Investiture à la présidence de Donald Trump.

Spicer par la référence à « des faits alternatifs ». Le 22, Donald Trump réaffirme son intention de renégocier l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA) entré en vigueur en janvier 1994, qui institue une zone de libre-échange entre les États-Unis, le Canada et le Mexique. Le 23, le président [...] Lire la suite

3-21 septembre 2014 • Ukraine • Cessez-le-feu dans le Donbass.

. Une autre loi, votée le même jour, prévoit l'amnistie des combattants séparatistes non coupables de crimes. Le 16 également, les Parlements de Strasbourg et de Kiev ratifient simultanément le traité d'association entre l'Union européenne et l'Ukraine. Le volet relatif à l'accord de libre-échange [...] Lire la suite

3-8 juillet 2013 • États-Unis - Union européenne • Lancement des négociations sur le traité de libre-échange sur fond d'affaire Snowden.

, dans l'attente de trouver asile dans un pays. Les autorités boliviennes dénoncent la pression des États-Unis sur les États européens. Le 3 également, les Vingt-Huit décident de ne pas différer le début des négociations sur l'accord de libre-échange avec les États-Unis, en dépit des réserves de la France [...] Lire la suite

1er janvier 2010 • Chine • Suppression des droits de douane entre la Chine et l'A.S.E.A.N.

. Free Trade Area (C.A.F.T.A.) conclu en novembre 2002. Les autres membres de l'A.S.E.A.N. – Birmanie, Cambodge, Laos et Vietnam – bénéficient d'une clause transitoire jusqu'en 2015. L'entrée en vigueur de cette mesure donne naissance à la troisième zone de libre-échange au monde, derrière l'Union européenne et l'Accord de libre-échange nord-américain (A.L.E.N.A.).  [...] Lire la suite

1er-31 octobre 2008 • Crise économique mondiale • Réponses à la crise financière.

par la banque française B.N.P. Paribas qui devient ainsi la première banque de dépôts de la zone euro. Fortis Pays-Bas reste entre les mains de l'État néerlandais. Le 6 également, la Bourse de Paris connaît la plus forte chute de son histoire – — 9,04 p. 100 –, tandis que, à New York, le Dow Jones repasse [...] Lire la suite

1er-25 mai 2003 • Israël - Autorité palestinienne • Approbation de la « feuille de route » par le gouvernement israélien.

américain George W. Bush propose l'établissement, « d'ici dix ans », d'une zone de libre-échange entre les États-Unis et le Proche-Orient. Les 10 et 11, le secrétaire d'État américain Colin Powell se rend en Israël et dans les territoires palestiniens. Il s'entretient successivement avec le Premier [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jean-Paul HUET, « ZONE DE LIBRE-ÉCHANGE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/zone-de-libre-echange/