Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

WANG MENG (1308 env.-1385)

Bibliographie

A. Barrot-Wicks, « The Qing View of Wang Meng : a study of imitation in Chinese literati painting of the seventeenth and eighteenth centuries », in Oriental Art, t. XXXIV, no 3, 1988

J. Cahill, Hills beyond a River, Chinese Painting of the Yuan Dynasty, 1279-1368, New York, 1976

Chang Kuang-pin, The Four Great Masters of the Yüan, Taipei, 1975

Li Chu-tsing, Wang Meng, Dictionary of Ming Biography, Columbia, 1976

M. Loehr, « Studie über Wang Mong (die datierten Werke) », in Sinica, XIV, no 5

6, 1939

R. Vinograd, « Family Properties : personal context and cultural pattern in Wang Meng's Pien Mountains of 1366 », in Ars Orientalis, t. XIII, 1982.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : chargée de recherche au CNRS, directrice du programme Religion et société en Chine au Groupe de sociologie des religions et de la laïcité

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Autres références

  • CHINOISE CIVILISATION - Les arts

    • Écrit par Corinne DEBAINE-FRANCFORT, Daisy LION-GOLDSCHMIDT, Michel NURIDSANY, Madeleine PAUL-DAVID, Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, Pierre RYCKMANS, Alain THOTE
    • 54 368 mots
    • 37 médias
    ...relâche, bien que la simplicité de ses formes et de ses compositions recèle une densité spirituelle dont le secret échappe à l'analyse et à l'imitation. Wang Meng ( ?-1385) est plus curieux d'une recherche proprement formelle ; sa peinture, touffue et baroque, est tissée d'une forme de « rides »...
  • NI ZAN [NI TSAN] (1301-1374)

    • Écrit par Pierre RYCKMANS
    • 1 512 mots
    ...son aîné de trente ans, était un ami autant qu'un maître (Huang lui-même fit à son cadet l'hommage d'imiter certaines de ses œuvres). Ses relations avec Wang Meng étaient particulièrement étroites (les deux artistes exécutèrent même certaines œuvres en collaboration) et l'on peut déduire de ses écrits qu'il...
  • SHEN ZHOU [CHEN TCHEOU] (1427-1509)

    • Écrit par Pierre RYCKMANS
    • 1 459 mots
    • 1 média
    ...la création, nous est fourni par sa vue monumentale du mont Lu. Dans cette œuvre qui date du début de sa maturité (1467), l'artiste s'est inspiré de Wang Meng pour le traitement des rochers, le jeu des « rides » et le développement tourbillonnant des formes ; mais le procédé expressionniste du maître...

Voir aussi