FOCK VLADIMIR ALEXANDROVITCH (1898-1974)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Diplômé de l'université de Petrograd, Vladimir Alexandrovitch Fock entre à l'Institut d'optique en 1919 et par la suite à l'Institut de physique et de technique de Leningrad, où il est professeur de physique théorique à partir de 1922. Il est nommé membre de l'Académie des sciences de l'U.R.S.S. en 1939. Très connu dans les milieux scientifiques, Fock a écrit plus de deux cents publications sur les sujets les plus divers de la physique théorique et des mathématiques, ainsi que plusieurs livres.

Les traités de mécanique quantique, de théorie des champs et de physique mathématique, ne peuvent omettre les « espaces de Fock » (produits tensoriels d'espaces de Hilbert), la « méthode de Hartree-Fock », la « transformée de Fock », l'« équation de Klein-Fock », l'« équation de Fock-Krylov », la « théorie de Fock », etc. C'est dire la grande influence qu'il a exercée de concert avec les plus grands physiciens du xxe siècle (Dirac, Born, Schrödinger, Bohr...) sur le développement de la physique théorique moderne. En effet, très peu de temps après la formulation par Schrödinger de la célèbre « équation d'onde » (début 1926), Fock montre (juin 1926) qu'il est possible de généraliser cette équation pour traiter des problèmes plus compliqués, avec un lagrangien contenant des termes dépendant linéairement de la vitesse. Pendant cette même année, Max Born s'efforçait d'asseoir l'interprétation probabiliste de la nouvelle mécanique sur des bases logiques solides, en formulant le principe adiabatique, démontré d'une manière élégante deux ans plus tard par Born et Fock (théorème adiabatique).

La contribution la plus importante de Fock à la mécanique quantique date de l'année 1932, quand avec Dirac et Podolsky il publie le premier mémoire sur la « seconde quantification ». Quant à la méthode de Hartree-Fock du champ self-consistant, elle trouve une foule d'applications dans les domaines les plus divers de la physi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Georges KAYAS, « FOCK VLADIMIR ALEXANDROVITCH - (1898-1974) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vladimir-alexandrovitch-fock/