VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Radiologie : aortographie

Radiologie : aortographie
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Unité fonctionnelle capillaire

Unité fonctionnelle capillaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Capillaire : coupe transversale

Capillaire : coupe transversale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Radiologie : visualisation du système vasculaire

Radiologie : visualisation du système vasculaire
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie


Les capillaires

Les capillaires sont des canaux extrêmement fins qui constituent, selon les conceptions classiques, la transition entre le système artériel et le système veineux. Pour les auteurs contemporains, le capillaire est au contraire une unité fonctionnelle qui comprend l'artériole précapillaire, le capillaire proprement dit et la veinule postcapillaire, unité permettant à la fois le retour du sang veineux et les échanges entre les vaisseaux et les tissus.

Unité fonctionnelle capillaire

Unité fonctionnelle capillaire

Dessin

L'unité fonctionnelle capillaire. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Anatomie et physiologie

Description

Le capillaire proprement dit comprend trois parties : l'anse capillaire servant aux échanges métaboliques ; la métartériole assurant le retour du sang veineux ; l'anastomose doublant la métartériole et ne s'ouvrant qu'en cas de besoin.

Les capillaires se divisent sans que diminue leur calibre ; celui-ci varie de 5 à 20 micromètres. Ils sont très nombreux et on les trouve dans tous les tissus. Un centimètre carré de peau en contient environ trois mille, et la surface des capillaires pour l'ensemble de la musculature atteindrait selon Borgmann une surface de 6 300 mètres carrés.

Structure

On décrit habituellement dans le capillaire trois couches : une gaine conjonctive, la plus externe ; une couche endothéliale, médiane, avec cément ; un enduit d'absorption, interne.

Pour les auteurs modernes, la structure en est plus complexe et comprend quatre zones : une adventice externe ; une zone servant de filtre, véritable tamis percé de pores de 30 à 4,5 nanomètres de diamètre ; des cellules endothéliales réunies par le cément ; un enduit de protéines plasmatiques qui tapissent l'endothélium.

Capillaire : coupe transversale

Capillaire : coupe transversale

Dessin

Schéma d'un capillaire en coupe transversale. Sa paroi est constituée de deux cellules épithéliales très aplaties, les échanges entre le plasma sanguin qui circule dans la lumière du capillaire et le milieu situé à l'extérieur du capillaire se font par les espaces intercellulaires et par... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Physiologie

C'est au niveau de l'anse capillaire que se font les échanges entre les vaisseaux et les tissus. Quoique la microcirculation soit indépendante du tonus vasculaire général et soit régie par un équilibre artériole-veinule, la paroi du capillaire n'est pas une simple membrane semi-perméable percée de pores, mais aussi une matière vivante sélective, où les échanges sont facilités par la lenteur du flux sanguin.

La paroi du capillaire présente deux caractéri [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages


Écrit par :

  • : chargé d'enseignement à la faculté, coordinateur de l'enseignement de phlébologie à l'université de Paris-VII
  • : chirurgien assistant des hôpitaux, membre de la Société internationale de chirurgie cardio-vasculaire

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier REINHAREZ, Claude ELBAZ, « VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 21 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/