VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Radiologie : aortographie

Radiologie : aortographie
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie

Unité fonctionnelle capillaire

Unité fonctionnelle capillaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Capillaire : coupe transversale

Capillaire : coupe transversale
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Radiologie : visualisation du système vasculaire

Radiologie : visualisation du système vasculaire
Crédits : Collection Guy Pallardy

photographie


Les veines

Anatomie

Les veines sont des vaisseaux qui ramènent le sang de la périphérie au cœur. Elles prennent naissance dans les tissus où elles sont plus minces, plus dépressibles, plus dilatables que les artères. Ce dernier caractère leur permet de quintupler leur capacité, donc de remplir le rôle de réservoir sanguin.

En dehors des veines satellites des artères, qui sont au nombre de deux pour chaque artère, il existe un système veineux périphérique complexe ; les veines se caractérisent extérieurement par leur disposition en réseau et en plexus et, surtout, par la présence des valvules, replis membraneux, semi-lunaires et opposés qui cloisonnent l'intérieur des veines et fonctionnent comme des soupapes ; le nombre des valvules est variable, en général inversement proportionnel au calibre des veines, plus grand dans les veines profondes que dans les veines superficielles.

La troisième caractéristique des veines est le nombre élevé des anastomoses (ou communications) veino-veineuses, artério-veineuses, veino-lymphatiques, etc., dont l'importance pathologique est énorme.

Nomenclature et distribution

Les veines pulmonaires. Les veines pulmonaires sont formées de deux collecteurs veineux pour chaque poumon, un pour la partie supérieure, l'autre pour la partie inférieure de ces organes ; elles assurent la petite circulation qui ramène au cœur le sang hématosé (cf. appareils circulatoires-Appareil circulatoire humain).

Les veines de la tête et du cou. Les veines du cerveau sont volumineuses et anastomosées ; un système veineux superficiel cortical draine les circonvolutions et un système veineux profond recueille le sang de la base du cerveau. Les veines du cou sont les veines sous-clavières, les troncs brachio-céphaliques, les veines jugulaires internes et externes antérieures et postérieures.

Les veines du membre supérieur. Certaines sont profondes et d'autres superficielles. Les veines profondes suivent le trajet des artères ; dans la main se trouvent des veines interosseuses et des arcades veineuses superficielles et profondes ; dans l'avant-bras, des veines radiales [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 23 pages


Écrit par :

  • : chargé d'enseignement à la faculté, coordinateur de l'enseignement de phlébologie à l'université de Paris-VII
  • : chirurgien assistant des hôpitaux, membre de la Société internationale de chirurgie cardio-vasculaire

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Didier REINHAREZ, Claude ELBAZ, « VAISSEAUX SANGUINS ET LYMPHATIQUES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaisseaux-sanguins-et-lymphatiques/