Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

ECO UMBERTO (1932-2016)

Bibliographie

R. Cotroneo, Eco. Due o trecosecheso di lui, Bompiani, Milan, 2001

U. Eco, De Bibliotheca, trad. E. Deschamps-Pria, L'Échoppe, Caen, 1986

C. Farronato, Eco'sChaosmos : from the Middle Ages to Postmodernity, University of Toronto Press, Toronto, 2003

J. Gritti, Umberto Eco, Éditions universitaires, Paris, 1991.

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : professeur agrégé, maître de conférences à l'université de Clermont-Ferrand
  • Universalis : services rédactionnels de l'Encyclopædia Universalis

Classification

Pour citer cet article

Universalis et Béatrice LAROCHE. ECO UMBERTO (1932-2016) [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Média

Umberto Eco - crédits : Leonardo Cendamo/ Getty Images

Umberto Eco

Autres références

  • ENCYCLOPÉDIE

    • Écrit par Alain REY
    • 5 659 mots
    • 6 médias
    ...Ces remarques générales peuvent être mises en rapport avec la distinction-opposition sémiotique entre « encyclopédie » et dictionnaire que propose Umberto Eco. À une sémantique « sous forme de dictionnaire », enfermée dans une langue et bornée à des signifiés littéraux, Eco oppose une sémantique...
  • INTERPRÉTATION (notions de base)

    • Écrit par Philippe GRANAROLO
    • 3 579 mots
    ...nullement perçues par lui. Certains théoriciens de l’art se sont risqués à faire du spectateur ou du lecteur le co-créateur de l’œuvre. Sans aller jusque-là, Umberto Eco (1932-2016), dans L’Œuvre ouverte (1962), montre comment les artistes naviguent entre deux écueils : une soumission excessive aux attentes...
  • LUIGI GHIRRI. CARTES ET TERRITOIRES (exposition)

    • Écrit par Armelle CANITROT
    • 1 027 mots
    • 1 média
    Dans le débat que commenta Umberto Eco entre les « apocalyptiques », gardiens d’une culture élitiste, et les « intégrés », fascinés par la culture de masse, Luigi Ghirri adopte une troisième voie. Il considère le kitsch, la banalité et les différentes formes de sous-cultures comme autant de matériaux...
  • LE NOM DE LA ROSE, Umberto Eco - Fiche de lecture

    • Écrit par Jacques JOUET
    • 1 499 mots
    • 1 média

    Christ riait-il ? Christ possédait-il, en propre, sa tunique ? Une paire de lunettes est-elle ou non un outil du Diable ?... Ces questions qui, à première vue, pourraient sembler hautement saugrenues sont pourtant les enjeux cardinaux du Nom de la rose, la puissante machine romanesque d'...

Voir aussi