TRÉSORS ANTIQUES. BIJOUX DE LA COLLECTION CAMPANA (exposition)

Du 21 octobre 2005 au 16 janvier 2006, le Louvre a accueilli, sous l'intitulé Trésors antiques, des Bijoux de la collection Campana (catalogue par F. Gaultier et C. Metzger, commissaires de l'exposition, Musée du Louvre Éditions-5 Continents Éditions, Paris-Milan, 2005), une exposition qui mérite à plusieurs titres qu'on s'y attarde.

Mal connus du public contemporain, les bijoux archéologiques ont suscité au xixe siècle, avec la réalisation de copies d'une grande qualité, une vogue aujourd'hui en partie oubliée ; l'exposition révélait aussi la personnalité troublante de leur possesseur, le marquis Giovanni Pietro Campana (1808-1880). La couleur des murs indiquait trois parties dans le parcours : rouge pour l'historique de la collection et la présentation de son fondateur, vert pâle pour les bijoux issus des fouilles, vert foncé pour les bijoux de style archéologique. Dans les vitrines, les pièces étaient présentées chronologiquement et selon les lieux de leur découverte, accompagnées de registres iconographiques et d'inventaires.

La biographie du marquis Campana donnait d'abord les informations essentielles sur la vie de ce personnage, Italien de haute naissance qui fut à la fois administrateur du Mont-de-Piété à Rome, archéologue, collectionneur, antiquaire et prévaricateur. Ses démêlés avec la justice de son pays et son emprisonnement, commué en exil, ne l'empêchèrent pas de poursuivre et d'accroître ses collections, en particulier celle de bijoux antiques, et d'avoir comme interlocuteurs les souverains d'Europe. Napoléon III, qui acheta son importante collection de tableaux, répartie dans différents musées français, fut le principal acquéreur des bijoux réunis des années 1820 aux années 1850, qui rejoignirent pour l'essentiel le musée du Louvre, constituant l'un des fonds les plus importants du département des Antiquités grecques, étrusques et romaines.

Au début de l'exposition figuraient deux bijoux majeurs, en or, des ve et ive siècles avant J.-C., découverts e [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

  • : conservateur en chef du Patrimoine au musée de Malmaison, adjoint au directeur

Classification

Pour citer l’article

Claudette JOANNIS, « TRÉSORS ANTIQUES. BIJOUX DE LA COLLECTION CAMPANA (exposition) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tresors-antiques-bijoux-de-la-collection-campana/