MOSAÏQUE TRADITION

ALLIANCE, histoire biblique

  • Écrit par 
  • Jacques PONS
  •  • 950 mots

Nom donné, dans la Bible, à des contrats, à des promesses ou accords passés en forme rituelle et solennelle entre Dieu et des individus, entre Dieu et Israël, entre plusieurs individus ; ces alliances sont sanctionnées par un serment. Elles étaient, à l'origine, des instruments politiques servant à maintenir un ordre politique ou social, et on trouve leurs traces dès la préhistoire. C'est à l'âge […] Lire la suite

MIRACLE

  • Écrit par 
  • Henry DUMÉRY
  •  • 6 604 mots

Dans le chapitre « L'histoire sacrée et les « œuvres de Dieu » »  : […] Un troisième pas est franchi lorsque le prodigieux, signe de grâce, n'est plus perçu en situation « naturelle », mais en situation historique, lorsqu'un groupe religieux particulièrement inventif (Israël) récuse l'animisme, condamne l'idolâtrie, expulse ou retouche les mythes de représentation, leur préfère un mythe d'action, et décide de « signifier » Dieu par une exigence morale, par une intent […] Lire la suite

MOÏSE

  • Écrit par 
  • Henri CAZELLES
  •  • 1 444 mots

Moïse doit sa célébrité aux textes de l'Ancien Testament. Il y est présenté comme le chef qui a conduit les Israélites hors d'Égypte et leur a donné leur loi, la Tōrah. Ce sont, en effet, les livres de la Tōrah (Pentateuque) qui, de l'Exode au Deutéronome, parlent le plus de Moïse. Le livre des Juges le mentionne rarement, mais il nous apprend que la famille de Moïse exerça le sacerdoce dans la t […] Lire la suite

MONOTHÉISME

  • Écrit par 
  • Claude GEFFRÉ
  •  • 3 567 mots

Dans le chapitre « L'époque des patriarches »  : […] Si l'on définit le monothéisme comme la croyance en un seul Dieu, comportant la négation explicite de tout autre dieu, on ne trouve aucune mention nette d'un tel monothéisme à l'époque des patriarches. On peut tout au plus parler de « monolâtrie ». La question de l'existence ou de la non-existence des dieux des autres peuples ne se pose même pas. Les ancêtres immédiats d' Abraham étaient polythéis […] Lire la suite

TŌRAH

  • Écrit par 
  • Roland GOETSCHEL
  •  • 2 855 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Tōrah à l'époque rabbinique »  : […] Le terme « Tōrah » dérive du verbe yarōh qui, à la forme du hiphil , signifie « enseigner », « instruire » : c'est en ce sens qu'il est utilisé dans le Lévitique ( x, 11 et xi, 46). Il concerne d'abord l'enseignement de lois particulières (cf. Lév., vi, 7 : « Voici la Tōrah de l'holocauste »). C'est pourquoi on trouve aussi le terme au pluriel : Tōrōth (Ex., xviii , 20 ; Prov., i , 8) . Puis le te […] Lire la suite