Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

PALESTRE

  • Article mis en ligne le
  • Modifié le
  • Écrit par
Palestre d'Olympie - crédits : D. J. MacCoy/ Black Star

Palestre d'Olympie

L'époque hellénistique a vu se développer la construction de bâtiments destinés à l'entraînement sportif et à l'éducation des jeunes : la palestre est plus proprement constituée d'une pièce fermée destinée à l'exercice de la lutte, du pugilat et du pancrace ; elle est considérée comme l'annexe du gymnase et souvent identifiée avec lui. De la période hellénistique, on connaît des palestres à Priène, à Érétrie, à Milet, à Pergame, à Pompéi, à Olympie, à Délos, à Épidaure, pour n'en citer que quelques-unes, qui sont toutes constituées d'un ample portique, ou péristyle, sur lequel ouvrent les salles destinées aux différents exercices. À Pompéi, la Grande Palestre est un quadriportique d'ordre composite, tandis que la Palestre samnite, plus ancienne, est pourvue d'un portique dorique.

Thermes de Caracalla - crédits : Sébastien Bertrand/ FLickr ; CC 2.0

Thermes de Caracalla

Les Romains dotèrent d'une palestre les innombrables thermes qu'ils édifièrent dans tout l'Empire (pour la seule ville de Rome, on peut citer entre autres les thermes d'Agrippa, de Caracalla, de Constantin, de Titus et de Trajan). Au ier siècle, Vitruve donne de la palestre une définition pour laquelle il s'est peut-être inspiré de celle d'Olympie qui date du ~ iiie siècle (De architectura, V, ii) et ses prescriptions furent suivies dans un certain nombre de palestres gréco-romaines.

— Alain MAHUZIER

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

  • : assistant des fouilles d'Eboli (Campanie), moniteur à la bibliothèque de l'Institut d'art et d'archéologie de Paris

Classification

Pour citer cet article

Alain MAHUZIER. PALESTRE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Médias

Palestre d'Olympie - crédits : D. J. MacCoy/ Black Star

Palestre d'Olympie

Thermes de Caracalla - crédits : Sébastien Bertrand/ FLickr ; CC 2.0

Thermes de Caracalla

Autres références

  • GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Urbanisme et architecture

    • Écrit par
    • 4 716 mots
    • 7 médias
    ...et les aménagements propres à la vie intellectuelle (bibliothèques, salles de lecture, odéon) ; ils comportent aussi des installations sanitaires. Des palestres, de proportions réduites, présentent des plans identiques regroupant les divers édifices dans une composition unitaire aménagée autour de cours...
  • JARDINS - De l'Antiquité aux Lumières

    • Écrit par et
    • 8 145 mots
    • 12 médias
    ...pas à les copier. Ils adoptèrent aussi dans leurs parcs de plaisance des édifices qui, en Grèce, accompagnaient les jardins sacrés, par exemple les «   palestres » (où s'exerçaient les éphèbes), ou les portiques de promenade construits le long des ensembles funéraires (comme à l'académie d'Athènes) ou...
  • POMPÉI

    • Écrit par
    • 4 784 mots
    • 31 médias
    ...trouve un temple dorique antérieur consacré à Athéna dans le troisième quart du vie siècle av. J.-C. Dans le même secteur, plus au nord, se trouve la palestre dite samnite, construite au iie siècle av. J.-C. et destinée à la vereia, une association aristocratique de type politico-militaire. Fondé...