TAFSĪR

Mot arabe qui signifie explication, commentaire (du verbe fassara, « expliquer ») et qui a pour synonyme sharḥ, tafsīr désigne une forme de commentaires d'ouvrages très divers en matière de science et de philosophie. Mais la terminologie arabo-musulmane semble avoir distingué le sens de sharḥ, qui est utilisé plus particulièrement pour désigner les commentaires d'ouvrages scientifiques, philosophiques ou littéraires, et celui de tafsīr, qui en est venu spécialement à caractériser les commentaires du Coran. La science qui s'y rapporte est appelée ‘Ilm at-tafsīr (science de l'exégèse). Un autre terme étroitement lié à tafsīr est ta'wīl, qui signifie à l'origine et d'une façon générale explication ou interprétation mais dont, par la suite, l'usage se limita aussi de plus en plus à l'interprétation du Coran. Cependant, ta'wīl semble avoir pris un sens encore plus étroit de manière à s'appliquer uniquement à l'exégèse interprétative ou, plus précisément, à l'interprétation allégorique du Coran. Ainsi le ta'wīl constitua-t-il un complément important à l'exégèse traditionnelle du Coran, désignée plutôt sous le nom de tafsīr. L'exégèse interprétative s'est heurtée à l'hostilité de l'orthodoxie, qui l'a combattue violemment chez les mystiques et ne l'a admise qu'avec beaucoup de réticence chez les mu‘tazilites.

L'exégèse traditionnelle remonte à l'époque du prophète Mahomet et à la première génération musulmane ; selon certaines traditions (ḥadīth), des compagnons se présentaient à ce dernier pour lui demander des éclaircissements sur un mot difficile, une divergence de lecture ou un passage obscur du Coran. C'est donc le Prophète lui-même qui joua le premier le rôle d'interprète de la parole divine, créant ainsi l'embryon de l'exégèse coranique. Ces premiers éléments exégétiques furent recueillis, en dépit de l'hostilité de certains, par [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  TAFSIR  » est également traité dans :

ISLAM (La religion musulmane) - Les sciences religieuses traditionnelles

  • Écrit par 
  • Chafik CHEHATA, 
  • Roger DELADRIÈRE, 
  • Daniel GIMARET, 
  • Guy MONNOT, 
  • Gérard TROUPEAU
  •  • 12 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le commentaire coranique »  : […] s'appuie avec soin sur les traditions, et en cite parfois qu'on ne trouve pas chez Ṭabarī. Le second caractère marquant du tafsīr est de comporter de longues discussions linguistiques, visant à élucider le vocabulaire, la grammaire, le style du texte sacré. Là encore, l'exposé est nourri de références normatives aux grands linguistes du ii […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/islam-la-religion-musulmane-les-sciences-religieuses-traditionnelles/#i_48838

SUNNISME

  • Écrit par 
  • Roger ARNALDEZ
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « L'acceptation du Coran »  : […] et se contente de savoir ce que Dieu a voulu faire connaître clairement aux hommes. Pour cela, le commentaire admis, le tafsīr, est de deux sortes : le commentaire philologique, dont le but est l'exacte compréhension du texte, et qui s'appuie sur les ressources de la grammaire arabe et de la lexicographie ; le commentaire fondé sur le ḥadīth […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sunnisme/#i_48838

ẒĀHIR

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 239 mots

Le mot arabe ẓāhir, qui signifie « explicite », « obvie », « littéral », s'oppose à bāṭin. D'une façon plus précise, il désigne un concept opératoire employé en fiqh (droit) et en tafsīr (exégèse) et permettant de dégager le sens obvie du Coran […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zahir/#i_48838

Pour citer l’article

Khalifa SOUA, « TAFSĪR », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 août 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/tafsir/