Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

SULTANAT MAMELOUK

Cavaliers mamelouks

Cavaliers mamelouks

Les Mamelouks héritent de la principauté syro-égyptienne mise en place par Saladin en 1171 et dirigée par les Ayyoubides jusqu'en 1250. À cette date, ces esclaves militaires, qui constituent le régiment enrôlé au Caire par le dernier prince ayyoubide, se révoltent contre leurs maîtres. En 1260, l'un des chefs mamelouks, Baybars, après avoir participé à la victoire de ‘Ayn Djalūt contre les Mongols, prend la direction du mouvement, le titre de sultan et le nom de règne d'al-Mālik al-Zāhir. Il recrée un califat honorifique au profit d'un membre rescapé de la famille abbasside et met en place les principaux aspects de l'organisation administrative et militaire du sultanat, au point d'en être considéré comme le fondateur. Le régime est marqué par l'importation périodique de jeunes esclaves, turcs ou circassiens, formés dans les écoles militaires et hippiques du Caire, par la caution du calife abbasside, par les victoires contre les Mongols et contre les croisés. Le sultanat mamelouk du Caire disparaît, en 1517, sous les coups des Ottomans, après avoir constitué la dernière grande synthèse culturelle de l'Islam arabe.

— Pascal BURESI

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

. In Encyclopædia Universalis []. Disponible sur : (consulté le )

Média

Cavaliers mamelouks

Cavaliers mamelouks

Autres références

  • ABBASSIDES - (repères chronologiques)

    • Écrit par Pascal BURESI
    • 420 mots

    750 Une révolution soutenue par les clients persans de l'empire et par les Alides renverse la dynastie omeyyade de Damas et donne le pouvoir à al-Saffāh, descendant d'al-‘Abbās, oncle de Mahomet : début de la dynastie abbasside.

    762 Création d'une nouvelle capitale, la ville Ronde...

  • BAÏBARS ou BAYBARS (1223-1277)

    • Écrit par Gaston WIET
    • 1 683 mots

    Baïbars (ou Baybars) Ier, al-Malik al-Ẓāhir Rukn al-dīn al-Ṣāliḥī, fut le quatrième sultan des Mamlouks Baḥrides. Ce dernier qualificatif, dérivé de baḥr, est appliqué au Nil, les premiers esclaves turcs achetés par le sultan ayyūbide al-Malik al-Ṣāliḥ ayant été casernés dans une...

  • BAḤRITES ou BAḤRIYYA

    • Écrit par Philippe OUANNÈS
    • 329 mots

    L'avance mongole arrache à leur patrie un grand nombre de populations des steppes, qui viennent remplir les marchés musulmans d'esclaves. Comme ses prédécesseurs, le sultan ayyūbide al-Sālih Nadjm al-Dīn Ayyūb (1240-1249) achète un grand nombre d'esclaves originaires en particulier des steppes turques...

  • BAYÉZID ou BAJAZET II (1447-1512) sultan ottoman (1481-1512)

    • Écrit par Universalis, V. J. PARRY
    • 701 mots

    Sultan ottoman né vers 1447 à Demotika (auj. Dhidhimotikhon) en Thrace, mort le 26 mai 1512 à Demotika.

    Fils aîné du sultan Mehmed II, Bayézid II, surnommé Adlī (« le Juste »), règne de 1481 à 1512. À la mort de son père en 1481, son frère Djem conteste la succession au trône mais ...

  • Afficher les 19 références

Voir aussi