HAWKING STEPHEN WILLIAM (1942-2018)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La lutte contre l'infirmité

Stephen Hawking exerce une influence profonde sur tous ceux qui travaillent avec lui. Ce fut pour lui un choc immense d'apprendre qu'il souffrait d'une affection neurologique, apparentée à la maladie de Charcot. Jusqu'en 1974, il était encore capable de s'alimenter ; son épouse s'occupait du foyer et élevait leurs deux premiers enfants (ils en ont eu trois, avant leur divorce en 1991) sans aucune aide. Ensuite, jusqu'en 1980, un ou plusieurs de ses étudiants vinrent vivre avec eux pour les aider mais, après 1980, il devint nécessaire de faire appel à une garde-malade professionnelle (il épousera en 1995 l'une d'elles, Elaine Mason). En 1985, à la suite d'une pneumonie, on dut pratiquer une trachéotomie, intervention qui lui ôta l'usage de la parole. Il est alors assisté vingt-quatre heures sur vingt-quatre, cette assistance étant rémunérée par des subsides en provenance de plusieurs fondations ; grâce à cette aide, il peut encore voyager et assister à des congrès scientifiques.

Hawking communique à l'aide d'un ordinateur installé sur son fauteuil roulant. Les mouvements de faible amplitude que peuvent encore accomplir sa tête et ses yeux lui permettent de communiquer par l'intermédiaire d'un synthétiseur vocal qui donne l'apparence d'un langage parlé avec un fort accent américain !

Hawking utilise également l’ordinateur en traitement de texte, pour écrire des livres et, même, les formules mathématiques complexes de ses articles scientifiques. Il peut également téléphoner grâce à une liaison entre le processeur vocal et un appareil portable. Hawking est ainsi à l'origine d'améliorations importantes des systèmes de communication des personnes handicapées. Il mène inlassablement des campagnes en vue de leur faciliter la vie quotidienne et a ouvertement critiqué l'université de Cambridge, à laquelle il a reproché de n'avoir pas mis en place les installations adéquates pour les personnes en fauteuil roulant. Hawking considère qu'il est de son devoir de mener, autant que faire se peut, une vie « normale ».

Son livre si populaire sur la [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages

Écrit par :

  • : directeur de Scientific,Technical, and Medical Publishing, Cambridge (Royaume-uni)

Classification

Autres références

«  HAWKING STEPHEN WILLIAM (1942-2018)  » est également traité dans :

INTELLIGENCE ARTIFICIELLE (IA)

  • Écrit par 
  • Jean-Gabriel GANASCIA
  •  • 5 073 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ambiguïté sur l'expression « intelligence artificielle » »  : […] Le succès de l'expression « intelligence artificielle » repose parfois sur un malentendu lorsqu’elle désigne une entité artificielle douée d’intelligence et qui, de ce fait, rivaliserait avec les êtres humains. Cette idée d’une intelligence artificielle venant à dépasser à terme l’ensemble des facultés humaines renvoie à des mythes et des légendes anciennes telle celle du Golem, réactivée pourrai […] Lire la suite

RELATIVITÉ - Relativité générale

  • Écrit par 
  • Thibault DAMOUR, 
  • Stanley DESER
  •  • 12 096 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Champs gravitationnels forts. Trous noirs »  : […] Le régime des champs gravitationnels forts se rencontre dans la physique des corps gravitationnellement condensés. Cette dénomination désigne les états finals de l'évolution des étoiles. Après épuisement de leurs sources d'énergie nucléaire, les étoiles finissent par condenser une masse énorme dans un rayon très petit, conduisant, selon la masse initiale, à une naine blanche, à une étoile à neutr […] Lire la suite

TROUS NOIRS

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre LUMINET
  •  • 12 631 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Physique des trous noirs »  : […] Les propriétés physiques des trous noirs sont si déroutantes qu'elles ont longtemps nui à leur crédibilité. En réalité, elles découlent des lois de la relativité générale poussées à la limite des champs gravitationnels très forts, avec pour conséquence les distorsions les plus spectaculaires de l’espace-temps. Ainsi, à proximité d'un trou noir, l'espace est fortement déformé. Un astronaute qui s' […] Lire la suite

Voir aussi

Pour citer l’article

Simon MITTON, « HAWKING STEPHEN WILLIAM - (1942-2018) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 février 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-william-hawking/