SPORTL'année 2019

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sport automobile : le règne sans partage de Lewis Hamilton et la révélation Charles Leclerc

Lewis Hamilton, déjà sacré champion du monde à cinq reprises, a une fois encore dominé ses adversaires sur les circuits de formule 1 en 2019 : avec onze victoires, le pilote britannique a remporté plus de la moitié des Grand Prix disputés. Une domination rendue possible grâce à la supériorité de son écurie Mercedes face à ses principaux concurrents, notamment Ferrari au sein de laquelle la rivalité entre les deux pilotes, l’Allemand Sebastian Vettel et le Monégasque Charles Leclerc, a provoqué de nombreux problèmes. Pourtant, les instances de la formule 1 avaient encore innové sur le plan réglementaire en 2019 pour tenter de renouer avec le spectacle : un point supplémentaire pouvait être attribué au pilote auteur du meilleur tour en course s’il parvenait à se classer dans les dix premiers à l’arrivée d’un Grand Prix.

Les pilotes des « flèches d’argent » – Hamilton-Bottas – ont signé cinq doublés lors des cinq premiers Grand Prix, et huit victoires lors des huit premières courses, dont six remportées par Lewis Hamilton. Il a fallu attendre le Grand Prix d’Autriche pour voir une autre écurie franchir le drapeau à damier en première position, avec la victoire du Néerlandais Max Verstappen au volant de sa Red Bull-Honda. Mais Lewis Hamilton a ensuite remporté deux nouveaux Grand Prix, en Grande-Bretagne et en Hongrie, lors des trois courses suivantes.

Totalement dominée sur la piste, malgré des essais hivernaux prometteurs et une pointe de vitesse très élevée, Ferrari a tout de même connu quelques succès avec les deux victoires consécutives de Charles Leclerc sur deux circuits mythiques : en Belgique à Spa-Francorchamps, puis sous les vivats des tifosi à Monza, en Italie. Âgé de vingt et un ans seulement, le Monégasque est devenu le plus jeune pilote Ferrari à s’imposer en formule 1. L’embellie s’est poursuivie pour le Scuderia lors du Grand Prix suivant couru à Singapour, avec la victoire de Sebastian Vettel devant son coéquipier. Mais les nombreuses erreurs stratégiques et les duels entre les deux pilotes, devenus rivaux, ont rendu l’ambiance délétère au sein de l’écurie. Cette rivalité a trouvé son point d’orgue lors du Grand Prix du Brésil. À la lutte pour la quatrième place, les monoplaces des deux pilotes se sont touchés et cet accrochage les a contraints à l’abandon. Auparavant, Lewis Hamilton s’était assuré du titre mondial en remportant le Grand Prix du Mexique et en terminant deuxième du Grand Prix des États-Unis, derrière son coéquipier, le Finlandais Valtteri Bottas. Le Britannique remporte ainsi son sixième titre de champion du monde, à une unité du record de l’Allemand Michael Schumacher. Valtteri Bottas, vainqueur de quatre Grand Prix en 2019, prend la deuxième place du classement des pilotes, devant le Néerlandais Max Verstappen, victorieux à trois reprises.

Deux pilotes français étaient engagés en 2019 dans le Championnat du monde de formule 1. Évincé de l’écurie Red Bull-Honda en raison de résultats insuffisants, Pierre Gasly a rejoint Toro Rosso et glané une belle deuxième place lors du Grand Prix du Brésil, son meilleur résultat depuis le début de sa carrière en formule 1 et le premier podium tricolore depuis 2015. L’autre pilote français, Romain Grosjean, a connu une année noire à l’image de la saison totalement manquée par son écurie Haas F1 Team.

Concernant les autres sports mécaniques, on retient de l’année 2019 le nouveau sacre de l’Espagnol Marc Márquez lors du Championnat du monde de MotoGP et l’émergence au sein de cette catégorie du jeune français Fabio Quartararo. Dans le Championnat du monde des rallyes, le Français Sébastien Ogier, sextuple vainqueur, a été détrôné par l’Estonien Ott Tänak.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages

Médias de l’article

Tony Parker

Tony Parker
Crédits : Ronald Cortes/ Getty Images Sport/ AFP

photographie

Tour de France 2019

Tour de France 2019
Crédits : Tim de Waele/ Getty Images

photographie

France - États-Unis, quart de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019

France - États-Unis, quart de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019
Crédits : Marcio Machado/ Getty Images

photographie

États-Unis - Pays-bas, finale de la Coupe du monde féminine de football 2019

États-Unis - Pays-bas, finale de la Coupe du monde féminine de football 2019
Crédits : Maja Hitij/ Getty Images Sport/ AFP

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2019 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2019/