SPORTL'année 2019

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Boxe : Goulamirian et Oubaali, stars françaises du ring

Seul Français détenteur d’une ceinture de champion du monde de boxe en 2018, Arsen Goulamirian a confirmé son statut dans la catégorie des lourds-légers en 2019 après sa victoire par KO face à l’Australien Kane Watts le 15 novembre à Paris puis celle par abandon face au Moldave Constantin Bejenaru le 28 décembre à Marseille. Champion de la fédération World Boxing Association (WBA), le boxeur d’origine arménienne cherche désormais à unifier les ceintures délivrées par les trois autres fédérations internationales de boxe reconnues au niveau professionnel (WBC, IBF, WBO). Il n’est toutefois plus le seul Tricolore à détenir un titre de champion du monde en 2019, puisqu'il a été rejoint par Nordine Oubaali. Invaincu depuis ses débuts professionnels en 2014, le Franco-Marocain a conquis la ceinture World Boxing Council (WBC) dans la catégorie des poids coqs à Las Vegas en janvier, en dominant l’Américain Rau'shee Warren aux points, sur décision unanime des arbitres. Il conserve son titre une première fois en juillet en battant le Philippin Arthur Villanueva sur abandon à l’appel du septième round, puis une seconde fois en novembre au Japon face au boxeur nippon Takuma Inoue, qui évoluait pourtant devant son public. Comme Arsen Goulamirian, Nordine Oubaali souhaite désormais réunifier les titres dans sa catégorie.

Dans la catégorie reine des poids lourds, le Français Tony Yoka, suspendu un an pour défaut de localisation lors de ses périodes d’entraînement, synonyme d’infraction à la réglementation antidopage, a effectué son retour en juillet 2019 lors d’un combat facilement remporté face à l’Allemand Alexander Dimitrenko. Toujours désireux de devenir champion du monde des poids lourds, après avoir été champion olympique de la catégorie en 2016 à Rio, le Français ambitionne d’affronter l’un des deux détenteurs d’une ceinture, soit l’Américain Deontay Wilder (champion WBC), soit le Britannique Anthony Joshua (champion IBF, WBA, WBO), qui a récupéré lors d’un combat revanche en décembre les trois titres mondiaux perdus à la surprise générale en juin face à l’Américano-Mexicain Andy Ruiz Jr.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages

Médias de l’article

Tony Parker

Tony Parker
Crédits : Ronald Cortes/ Getty Images Sport/ AFP

photographie

Tour de France 2019

Tour de France 2019
Crédits : Tim de Waele/ Getty Images

photographie

France - États-Unis, quart de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019

France - États-Unis, quart de finale de la Coupe du monde féminine de football 2019
Crédits : Marcio Machado/ Getty Images

photographie

États-Unis - Pays-bas, finale de la Coupe du monde féminine de football 2019

États-Unis - Pays-bas, finale de la Coupe du monde féminine de football 2019
Crédits : Maja Hitij/ Getty Images Sport/ AFP

photographie

Afficher les 6 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Félicien BONCENNE, « SPORT - L'année 2019 », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-l-annee-2019/