SIKHS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Textes sacrés et littérature

Le premier livre sacré des Sikhs, l'Ādi Granth, consiste principalement en hymnes écrits par les cinq premiers gurū et par le neuvième, classés selon leur mode musical. Il inclut des compositions de poètes sant et soufis, tels que Nāmdev, Kabīr et Farīd. L'édition standard de l'Ādi Granth compte mille quatre cent trente pages. L'introduction commence par le mūla mantru (« formule fondamentale ») de la foi sikhe, suivi du japu-jī (« la sainte prière »), long poème dans lequel Nānak a résumé son enseignement. La masse de l'ouvrage est consacrée aux hymnes, classés d'abord selon le rāgu (« motif musical ») sur lequel on les chante, puis selon leur longueur et leur nature, et enfin selon leur auteur, en commençant par Nānak et ses successeurs et en finissant par les Bhagats (Nāmdev, Kabīr, etc.). La description des rāgu est donnée dans un appendice final, la Rāga-mālā (« Guirlande des rāgu »). La langue de base de l'Ādi Granth, qui est noté en gurumukhī, est un idiome littéraire mêlé, avec un élément vieux hindī dominant et une composante vieux panjābī non négligeable. Certains hymnes sont en outre émaillés d'emprunts au panjābī du sud-ouest, au persan, au braj, au sanskrit. Dans le Dasam Granth (Livre du Dixième), second livre sacré des Sikhs, les quelques écrits attribuables au dixième gurū voisinent avec divers hymnes de dévotion et des légendes empruntées à la tradition hindoue. Il fut rédigé en langue braj, une trentaine d'années après la mort du gurū. D'autres textes sont vénérés, tels les hagiographies de Gurū Nanāk (Janam Sākhī) et les poèmes de Bhāī Gurdās (mort en 1633).

Du xviie siècle au milieu du xixe, les Sikhs contribuèrent de façon importante à la poésie narrative traditionnelle en panjābī, dont les deux principaux genres sont la vār et le kissā (ar.-pers. qiṣṣa). Les vār sont à l'origine des poèmes héroïques qui chantent les hauts faits de chefs tribaux. Bhāī Gurdās consacra pour sa part plusieurs vār à des épisodes de la vie des premiers gurū sikhs. La Caṇḍī kī vār de Gurū Gobind, incluse dans le Dasam Granth, chante les ex [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 9 pages



Médias de l’article

Le Lion du Pendjab

Le Lion du Pendjab
Crédits : Hulton Getty

photographie

Temple d'or d'Amritsar, Inde

Temple d'or d'Amritsar, Inde
Crédits : M. Gray/ National Geographic/ Getty

photographie

Indépendance de l'Inde et du Pakistan, 1947

Indépendance de l'Inde et du Pakistan, 1947
Crédits : The Image Bank

vidéo

Élections en Inde

Élections en Inde
Crédits : Keystone/ Hulton Archive/ Getty Images

photographie





Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., directeur du Journal asiatique

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

11-24 décembre 2019 • Inde • Adoption d’une législation discriminatoire à l’encontre des musulmans.

Le 11, le Parlement adopte un amendement à la loi sur la nationalité de décembre 1955 qui rompt avec le principe de laïcité inscrit dans la Constitution. Le texte autorise la naturalisation des immigrés hindous, sikhs, jaïns, parsis, chrétiens ou bouddhistes – mais pas musulmans – qui ont fui [...] Lire la suite

28 novembre 2018 • Pakistan - Inde • Ouverture d’un « couloir de la paix » dans le Pendjab.

Le Premier ministre Imran Khan inaugure un « couloir de la paix » dans le Pendjab, destiné à permettre aux pèlerins sikhs indiens d’accéder sans visa au mausolée de Guru Nanak, fondateur de leur religion, à Kartarpur. Islamabad satisfait ainsi une demande que New Delhi réitérait depuis des décennies. Les autorités indiennes précisent que cette initiative ne préfigure pas la reprise d’un dialogue bilatéral.  [...] Lire la suite

14 mars 2018 • Canada • Polémique au sujet du soutien de Jagmeet Singh au séparatisme sikh.

par New Delhi contre les sikhs en 1984, lors de l’attaque du Temple d’or d’Amritsar (Pendjab) et après l’assassinat de la Première ministre Indira Gandhi, Jagmeet Singh déclare condamner toute forme de violence et de terrorisme.  [...] Lire la suite

17-25 février 2018 • Canada - Inde • Visite du Premier ministre Justin Trudeau en Inde.

entre les deux pays représentent quelque 8 milliards de dollars, également répartis. Le 21, le Premier ministre canadien rencontre le ministre en chef de l’État du Pendjab, Amarinder Singh, qui avait dénoncé l’appui accordé selon lui aux séparatistes sikhs par certains membres du gouvernement canadien [...] Lire la suite

19 février 1992 • Inde • Victoire du Parti du Congrès aux élections au Pendjab.

Au Pendjab, État peuplé de 60 p. 100 de sikhs, se déroulent les premières élections depuis 1985. Le terrorisme sikh a fait plus de quinze mille morts depuis 1983 dans cet État, placé depuis mai 1987 sous l'administration directe de New Delhi. Les séparatistes et les régionalistes ayant appelé [...] Lire la suite

12-23 juin 1991 • Inde • Élections législatives et formation d'un gouvernement minoritaire.

Les 12 et 15, les élections législatives, qui avaient débuté le 20 mai et qui avaient été reportées après l'assassinat de Rajiv Gandhi, se terminent dans la violence et le massacre de soixante-seize passagers d'un train attaqué par des extrémistes sikhs. Par rapport au scrutin de novembre 1989 [...] Lire la suite

21-29 mai 1991 • Inde • Assassinat de Rajiv Gandhi.

commando-suicide des Tigres libérateurs de l'Eelam tamoul (L.T.T.E.). L'émotion est considérable dans toute l'Inde, alors que sa mère, Indira Gandhi, fille du Pandit Nehru et Premier ministre depuis 1967, avait été également assassinée, le 31 octobre 1984, par trois de ses gardes du corps sikhs [...] Lire la suite

6 janvier 1989 • Inde • Pendaison des assassins d'Indira Gandhi.

Les deux sikhs condamnés à mort pour l'assassinat d'Indira Gandhi en octobre 1984 sont pendus. Malgré des mesures exceptionnelles de sécurité, les séparatistes sikhs, en représailles, assassinent dans les jours qui suivent une quinzaine de personnes. Ces victimes du terrorisme sikh viennent s'ajouter aux deux mille cinq cents tués de 1988.  [...] Lire la suite

9-18 mai 1988 • Inde • Aggravation du terrorisme au Pendjab

À partir du 9, les forces de l'ordre assiègent le Temple d'or d'Amritsar, au Pendjab, où se sont retranchés plusieurs dizaines de séparatistes sikhs. Les 15 et 17, près de cent personnes sont tuées par des terroristes sikhs en plusieurs points du Pendjab. Plus de mille personnes ont été tuées [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Denis MATRINGE, « SIKHS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sikhs/