SHĀHPŪR Ier ou SAPOR Ier roi sassanide de Perse (241-272)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi sassanide de Perse (241-272), mort en 272.

Shahpur Ier monte sur le trône de Perse en 241, à la mort de son père, Ardachir Ier. Poursuivant la guerre que celui-ci menait contre Rome, il conquiert Nisibin (auj. Nusaybin, en Turquie) et Carrhae (Harran, Turquie) et pénètre en Syrie. Vaincu à Resaina (auj. en Turquie) en 243, il parvient néanmoins à conclure une paix favorable en 244. Il profite du chaos qui règne dans l'Empire romain pour envahir en 256 la Syrie, l'Anatolie et l'Arménie. Il pille Antioche mais est repoussé par l'empereur Valérien. Shahpur prend cependant sa revanche en 260. Il bat Valérien à Édesse (auj. Urfa, Turquie) et, l'ayant capturé, le retiendra prisonnier jusqu'à la fin de ses jours. La capture de Valérien devient l'un des sujets les plus illustrés dans les bas-reliefs sassanides. Ayant ainsi consolidé et étendu l'empire de son père, Shahpur ne semble pourtant pas vouloir occuper de façon permanente les provinces romaines d'Orient. Il se contente de repartir avec un énorme butin constitué de trésors et d'esclaves. Il oblige les prisonniers d'Antioche à construire la ville de Gondeshapur, qui deviendra par la suite un foyer culturel réputé. Ces mêmes prisonniers, dont la maîtrise technique dépasse celle des Perses, dressent également une digue à Shushtar, appelée Band-e Qeysar (« digue de César »).

Shahpur Ier ne se contente pas du titre de « roi des rois d'Iran » que portait son père et adopte celui de « roi des rois d'Iran et du non-Iran », soit des territoires non persans. Il semble avoir tenté de trouver une religion convenant à tout l'empire, montrant une préférence marquée pour le manichéisme que vient de fonder Mani. Les inscriptions de Shahpur Ier indiquent également qu'il crée des temples du feu zoroastristes et qu'il tente d'élargir la base du zoroastrisme renaissant en y incorporant des éléments grecs et indiens.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SHAHPUR I er ou SAPOR I er roi sassanide de Perse (241-272)  » est également traité dans :

GALLIEN (218 env.-268) empereur romain (253-268)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 483 mots

Empereur romain (253-268), né vers 218, mort en septembre 268 près de Milan. Le Sénat, conscient qu'un homme seul ne peut orchestrer les opérations militaires de grande envergure que requiert la défense de l'Empire, devenu la proie des invasions étrangères, proclame Licinius Egnatius Gallienus, dit Gallien, co-empereur avec son père, Valérien, en 253. Tandis que Valérien prend le commandement du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gallien/#i_19792

PERSE - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean CALMARD, 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 8 041 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les fondateurs du iiie siècle »  : […] L'opinion communément admise d'une réaction sassanide à l'hellénisme et d'une tentative de restauration de l'âge d'or achéménide est à réviser quelque peu. L'usage du grec sous Shābuhr I er (241-272), qui fit graver en cette langue (à côté du parthe et du pehlevi) le mémorial de ses victoires sur les Romains et de ses fondations religieuses en faveur de la famille royale, suffit à indiquer qu'il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perse-histoire/#i_19792

SASSANIDES

  • Écrit par 
  • Philippe GIGNOUX
  •  • 2 488 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le IIIe siècle sassanide »  : […] C'est à Istaxr, en Perside, qu'Ardachir, petit-fils de Sāsān, l'éponyme de la dynastie, et fils de Pābag, attaché au temple d'Anahita, fomenta une révolte, puis battit et tua le Roi des rois parthe Ardavān IV dans la plaine d'Hormizdagān en 224. Il soumit la Babylonie et la capitale de Séleucie-Ctésiphon, ainsi que d'autres provinces de l'empire. Son fils, Shābuhr I er (241-272), tout en consolid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sassanides/#i_19792

Pour citer l’article

« SHĀHPŪR Ier ou SAPOR Ier roi sassanide de Perse (241-272) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/shahpur-ier-sapor-ier/