BRUSCANTINI SESTO (1919-2003)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Il est un inégalable Don Alfonso dans l'enregistrement légendaire de Così fan tutte de Mozart dirigé par Karajan. Incomparable styliste dans Mozart et Rossini, irrésistible homme de théâtre et découvreur de nombre de partitions tombées dans l'oubli, le baryton-basse italien Sesto Bruscantini naît le 10 décembre 1919 à Porto Civitanova, dans les Marches (Italie), cité aujourd'hui intégrée dans la commune de Civitanova Marche. À l'instar de son père, avocat, il étudie d'abord le droit. Son diplôme obtenu, il travaille le chant à Rome avec Luigi Ricci. Ses débuts sur les planches ont lieu en 1946 au théâtre de sa ville natale, dans le rôle de Colline (La Bohème de Puccini).

En 1949, la Scala de Milan l'accueille dans le rôle de Geronimo (Le Mariage secret de Cimarosa). Les succès se multiplient alors sur les plus grandes scènes italiennes. En 1950, au Teatro Eliseo de Rome, il chante Selim (Le Turc en Italie de Rossini) au côté de Maria Callas (Donna Fiorilla). Le festival de Glyndebourne ne saurait se passer de ce parfait musicien : il y interprète en 1951 un de ses rôles emblématiques, Don Alfonso de Così fan tutte sous la baguette de Fritz Busch, puis Guglielmo dans le même ouvrage l'année suivante, Dandini (La Cenerentola de Rossini) en 1953, Figaro (Le Barbier de Séville de Rossini) en 1954, le rôle-titre des Noces de Figaro de Mozart en 1955 et 1956, Leporello (Don Giovanni de Mozart) et Ford (Falstaff de Verdi) en 1960. Au festival de Salzbourg, il chante en 1952 Don Alfonso et le rôle-titre de Don Pasquale de Donizetti. À Vienne, Bruxelles, Monaco ou Zurich, celui qui sera un temps l'époux de la grande soprano Sena Jurinac illustre un répertoire certes centré sur Mozart, Rossini et Donizetti, mais aussi remarquablement étendu puisqu'il couvre quelque 130 rôles différents. Très souvent – la chose n'est pas fréquente –, Bruscantini alternera les emplo [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « BRUSCANTINI SESTO - (1919-2003) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sesto-bruscantini/