SECTES ET CATHOLICISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

« Le propre de l'hérésie est le changement ; la foi dans la religion catholique est immuable », écrit V. de Perrodil dans sa Préface aux Mémoires pour servir à l'histoire des égarements de l'esprit humain par rapport à la religion chrétienne de Pluquet, publiés à Paris en 1845 sous le titre de Dictionnaire des hérésies, des erreurs et des schismes. Ainsi se trouve proposée l'image d'un catholicisme qui a pour lui l'éternité et traverse l'histoire d'une marche toujours égale, au milieu des erreurs plus ou moins éphémères suscitées par les passions humaines, « erreurs changeantes, variables, s'éteignant et renaissant de siècle en siècle, d'année en année, de jour en jour ». Autant dire qu'on y voit deux mondes situés sur des plans tout différents...

Spirituellement et socialement stérile, pense-t-on, le schisme n'engendre partout que de nouvelles divisions, puis l'incrédulité causée par la multiplicité des communions diverses aux confessions de foi contradictoires. Les « milliers de sectes s'abhorrent mutuellement, se discréditent et se font une guerre à mort [...] ; un seul sentiment les rapproche entre elles : c'est leur haine commune pour le catholicisme », affirme le prêtre et voyageur chilien Eyzaguirre dans son Catholicisme en présence des sectes dissidentes (trad. franç. 1856). « Le siège de Rome est l'unique anneau qui puisse maintenir les hommes unis dans la foi. »

Une telle approche considère le phénomène de la floraison des sectes comme un problème inhérent aux entreprises schismatiques : d'une certaine manière, il ne concernerait donc qu'indirectement l'Église romaine (nous ne parlons pas ici de l'application par celle-ci du mot « secte » à la franc-maçonnerie et à des sociétés assimilées).

Le Dictionnaire de théologie catholique de Vacant et Mangenot (vol. XIV, 1939) ne contient pas d'entrée « sectes », mais il a, pa [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean-François MAYER, « SECTES ET CATHOLICISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 17 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sectes-et-catholicisme/