RACHI SALOMON BEN ISAAC dit (1040-1105)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le Commentateur par excellence

Les œuvres principales de Rachi sont, indéniablement, ses commentaires de l'Écriture et du Talmud. S'il est certain que sa science et son autorité s'étendent à tous les secteurs de la culture et de la tradition juives, Rachi reste avant tout le Commentateur par excellence. Cette entreprise colossale que constitue son commentaire de la majeure partie du Talmud représente une œuvre unique dans l'histoire de la culture juive. Elle a supplanté largement tous les commentaires antérieurs et découragé toute tentative ultérieure parallèle, tant il était évident qu'il avait atteint le summum de ce qui était humainement réalisable dans ce genre.

La spécificité du commentaire de Rachi réside en premier lieu dans sa présentation : il ne s'agit pas de gloses informatives autonomes, mais de parenthèses explicatives qui s'insèrent dans le corps même du texte, déployant simplement la phrase talmudique, mais sans la dénaturer, lui conservant ainsi son caractère si profondément oral. L'étudiant est ainsi initié « de l'intérieur » et accède directement et personnellement au texte lui-même. Car, et c'est là une seconde particularité, le commentaire présente un caractère très populaire, vulgarisateur. Sa lecture est si aisée, son style si clair et si simple qu'ils permettent à l'élève qui peine dans le déchiffrage de la langue talmudique – l'araméen – de s'initier simultanément à la forme et au fond. Suivant pas à pas le fil du raisonnement, le commentaire devance les questions qui, au fur et à mesure, viennent à l'esprit du lecteur : celui-ci se laisse ainsi guider et, presque inconsciemment, s'initie à la dialectique talmudique. Toutefois, si l'ouvrage est destiné au débutant, il l'est encore bien plus au spécialiste : sous une apparence presque naïve, Rachi répond aux préoccupations les plus profondes et les plus complexes touchant à l'analyse du texte, mais seuls ceux qui sont versés dans la science talmudique sont à même de les déceler. Ainsi le commentaire de Rachi concerne tous les niveaux et présente lui-même une structure stratifiée dont on pénètr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  RACHI SALOMON BEN ISAAC dit (1040-1105)  » est également traité dans :

RASHI DE TROYES

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 197 mots

Après avoir étudié dans les académies juives de Worms et de Mayence, Salomon ben Isaac, dit Rachi (ou Rashi), vit à Troyes où, dit-on, tout en soignant sa vigne, il explique à ses disciples le Talmud de Babylone dont les manuscrits gagnent les communautés juives d'Occident. Il utilise les leçons homilétiques du midrash […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rashi-de-troyes/#i_12343

JUDAÏSME - Histoire du peuple juif

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 11 236 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La Rhénanie et la France jusqu'aux croisades »  : […] Le judaïsme, présent en Rhénanie et en France dès les premiers siècles, apparaît en pleine lumière sous les Carolingiens. Des marchands juifs assurent les relations indispensables entre la chrétienté occidentale et l'Islam, tel le Juif Isaac, ambassadeur de Charlemagne auprès du calife Haroun al-Rachid (797) . Les Carolingiens protègent les communautés juives et favorisent leur implantation, imité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/judaisme-histoire-du-peuple-juif/#i_12343

Voir aussi

Pour citer l’article

Ernest GUGENHEIM, Michel GUGENHEIM, « RACHI SALOMON BEN ISAAC dit (1040-1105) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 03 décembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/salomon-ben-isaac-rachi/