Sages et rabbins


ABRAHAM BEN DAVID DE POSQUIÈRES (1125-1199)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 346 mots

Célèbre dans le monde juif du xiie siècle par son école talmudique (yeshīvah), Abraham ben David est né à Narbonne, où son père Abraham ben David, qui a eu une influence durable sur son orientation, était président du tribunal religieux. L'école dont il prit la direction à Posquières recevait des savants de tous les pays d'Europe, […] Lire la suite

ABRAHAM BEN ISAAC DE NARBONNE (1110 env.-1179)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 202 mots

Talmudiste et chef spirituel de la communauté de Provence, Abraham ben Isaac de Narbonne est l'auteur du Sefer Eshkol, son ouvrage le plus célèbre, qui est le premier code de juridiction religieuse écrit dans le sud de la France. Président du tribunal de Narbonne, Abraham jouissait d'une autorité juridique incontestable auprès de ses contemporains ; son disciple le plus connu f […] Lire la suite

AKIVA, AKIBA ou AQIBA (50 env.-135)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 677 mots

L'un des plus grands tannaim, Akiva fut aussi sans doute le sage le plus marquant de son temps ; patriote et martyr, il exerça une influence décisive sur le développement de la halakha. Sa vie est des plus spectaculaires dans l'histoire du judaïsme rabbinique. Bien que la légende ait coloré sa biographie, il est sûr qu […] Lire la suite

GAMALIEL LES

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 621 mots

Gamaliel Ier, que l'on appelle l'Ancien, vécut dans la première moitié du ier siècle. Selon les Actes (v, 34-39), c'est à l'intervention de ce docteur pharisien que les Apôtres durent leur libération. Il représentait l'héritage de Hillel et donc la tendance libérale dans l' […] Lire la suite

GERSHOM DE METZ (960 env.-1028)

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 424 mots

Un des maîtres majeurs du judaïsme allemand médiéval. Né probablement à Metz mais ayant vécu surtout à Mayence, Rabbénu Gershom ben Juda fut le disciple de Juda ben Meir ha Cohen Léontin. Il eut pour élèves Eliézer le Grand, Jacob ben Yaqar et Isaac ben Juda. Selon une tradition, son fils aurait été converti au christianisme sous la contrainte lors de l'expulsion des Juifs de Mayence par Henri II […] Lire la suite

HILLEL L'ANCIEN (70 av. J.-C. env.-env. 10)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 364 mots

Le plus grand des sages de la période du second Temple (le titre « l'Ancien », en hébreu zaken, désigne une personne qui occupe une charge importante), Hillel, né en Babylonie, eut pour maîtres, à Jérusalem, Shemayah et Avtalion. Sa période d'activité en tant que nasi (président du Sanhédrin) se situe environ entre ~ 10 et 10. C'est de son époque que date la fin du rôle des […] Lire la suite

IBN SHUAIB JOSHUA (1re moitié XIVe s.)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 342 mots

Rabbin et kabbaliste espagnol de la première moitié du xive siècle. Joshua ibn Shuaib fut l'élève de Salomon ben Abraham Adret (le RaSHbA) et le maître de Menaḥem ben Aaron ibn Zeraḥ. Il vécut en Navarre, peut-être à Tudèle même. Il doit la notoriété à son œuvre Derashot, qui contient les sermons sur le Pentateuque qu'il donnait da […] Lire la suite

ISMAEL BEN ELISHA (1re moitié IIe s.)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 258 mots

Tanna (docteur juif de la période dite des tannaim) Ismael ben Elisha fut, après la destruction du second Temple, alors qu'il était encore enfant, emmené en captivité à Rome. Il fut racheté par Rabbi Joshua, dont il devint l'élève. Il vécut à Kfar Aziz, au sud d'Hébron. Son collègue le plus proche était Rabbi Akiba, avec qui il discutait souvent de […] Lire la suite

KROCHMAL NA'HMAN (1785-1840)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 292 mots

Érudit et philosophe juif, Nachman Krochmal est né le 17 février 1785 à Brody et mort le 31 juillet 1840 à Tarnopol, ville de la province de Galicie, au sein de l'empire d'Autriche-Hongrie (auj. en Ukraine).Marié à l'âge de quatorze ans selon la coutume de son temps, Nachman Krochmal, également connu sous le nom de Ranak (acronyme de rabbi Nachman Krochmal), s'installe chez son riche beau-père. Il […] Lire la suite

LOEB RABBI, dit LE MAHARAL DE PRAGUE (1512-1609)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 2 083 mots

La figure de Rabbi Juda Loeb, que la tradition populaire désigne sous le nom de Haut Rabbi Loeb et l'érudition littéraire par le sigle des initiales hébraïques de son nom (MaHaRal), domine l'histoire spirituelle juive au xvie siècle, non seulement à Prague, ville où il vécut […] Lire la suite

LUZZATTO SIMHA SIMEON (1580-1663)

  • Écrit par 
  • André NEHER
  •  • 190 mots

Rabbin, historien et apologiste italien, né à Venise, où il a exercé ses fonctions rabbiniques jusqu'à sa mort. Sorte de précurseur italien de l'Allemand Moses Mendelssohn (1729-1786), Simha Simeon Luzzatto composa en langue italienne une œuvre philosophique, d'un niveau remarquable, intitulée Socrate. Cela ne l'empêcha point de prendre, à diverses occasions, la défense des Jui […] Lire la suite

RACHI SALOMON BEN ISAAC dit (1040-1105)

  • Écrit par 
  • Ernest GUGENHEIM, 
  • Michel GUGENHEIM
  •  • 2 112 mots

Rabbi Chelomo, fils d'Isaac (ou Isaaki) – ce qui donne, en prenant l'initiale de chacun de ces noms, « Rachi », comme on le surnommait par affection –, fut le plus célèbre et, peut-on dire, le plus populaire des rabbins du Moyen Âge. Au-delà du rayonnement qu'il eut à la tête de son école de Troyes et de son autorité dans les divers domaines de la culture juiv […] Lire la suite

RAV ABBA ARIKHA dit (fin IIe-IIIe s.)

  • Écrit par 
  • Michel GAREL
  •  • 213 mots

L'un des principaux amoraim de Babylone et fondateur de l'académie de Sura, Rav, né à Kafri, au sud de la Babylonie, appartenait à l'une des grandes familles d'Israël. Ayant émigré en Palestine, il étudia sous la direction de son oncle Ḥiyya, qui l'introduisit auprès de Judah ha-Nassi. Il connut les plus grands tannaim […] Lire la suite

SHULHAN ARUKH

  • Écrit par 
  • Gérard NAHON
  •  • 197 mots

Héritier par excellence de l'Espagne médiévale, Joseph Caro fut à la fois un juriste et un mystique. Il consacra trente années à la composition de Beit Yosef (La Maison de Joseph), un commentaire encyclopédique de la halakha, ou loi rabbinique, couvrant l'ensemble de la juris […] Lire la suite

ZAKKAI JOHANAN BEN (mort en 80 env.)

  • Écrit par 
  • Gabrielle SED-RAJNA
  •  • 296 mots

Chef spirituel de la période du second Temple, Johanan ben Zakkai est le fondateur de l'école de Javné, qui fut le centre intellectuel du judaïsme après la chute de Jérusalem et jusqu'à l'échec de la révolte de Bar Kokhba, en 135. Sa figure est entourée de légendes, qui n'indiquent cependant ni la date ni le lieu de sa naissance. Il aurait vécu cent vingt […] Lire la suite