HUSSEIN SADDAM (1937-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Douze ans après la fin de la guerre du Golfe (cessez-le-feu du 3 mars 1991) et l'instauration d'un régime international de sanctions sans précédent (résolution 687 du Conseil de sécurité des Nations unies, 3 avril 1991), le régime de Saddam Hussein est tombé par la force le 9 avril 2003, à la suite de l'opération militaire américano-britannique Iraqi Freedom (Liberté pour l'Irak) déclenchée le 20 mars 2003. À la tête de la république d'Irak depuis 1979, Saddam Hussein représentait l'un des derniers « vieux » dictateurs arabes de la région. La longévité de son régime aura été marquée par le déclenchement de deux guerres – contre l'Iran (1980-1988) puis contre le Koweït et la coalition interalliée (1990-1991) –, et par une répression intérieure fondant le pouvoir ultra-personnalisé de son président sur la terreur.

Le parcours politique de Saddam Hussein reflète l'histoire mouvementée et violente que traverse l'Irak moderne depuis sa création. Il illustre tout particulièrement le rôle joué à partir des années 1950 par le parti Baas dans l'ascension sociale et politique des couches provinciales modestes de la société civile irakienne. Il aura aussi consacré l'accaparement de l'État par un clan (celui des Albou Nasser) issu de la minorité arabe sunnite.

Saddam Hussein est né le 28 avril 1937 dans un village proche de Tikrit, bourgade située à une centaine de kilomètres au nord de Bagdad. Issu d'une famille paysanne arabe sunnite, il est élevé par son oncle maternel qui l'amène dans la capitale. En 1955, alors lycéen, il milite clandestinement au sein du parti Baas puis collabore au premier coup d'État avorté de 1956. C'est pourtant en témoin discret qu'il assiste au renversement de la monarchie en juillet 1958 et à l'installation du gouvernement baassiste du général Kassem. L'année suivante, il participe à la tentative d'assassinat de Kassem dont l'action est progressivement contestée par le parti. Blessé, condamné à mort par contumace, il s'enfuit à Damas, berceau historique des théoriciens et [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : chargée de mission Moyen-Orient, direction des affaires internationales et stratégiques, ministère des Affaires étrangères

Classification


Autres références

«  HUSSEIN SADDAM (1937-2006)  » est également traité dans :

AZIZ TAREK (1936-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 653 mots

Au début des années 1960, il fait la rencontre de Saddam Hussein à Damas, à l’occasion du congrès du parti Baas, et travaille pour la presse baasiste en Syrie. En 1969, il est nommé rédacteur en chef du journal officiel du parti, Al-Thawra, tandis que Saddam Hussein […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tarek-aziz/#i_90943

BAGDAD

  • Écrit par 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Gaston WIET
  •  • 2 617 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La ville contemporaine  »  : […] Sous Saddam Hussein (1979-2003), Bagdad concentre fonctions de commandement politique et activités tertiaires. Héritière d'une tradition artisanale de qualité (faïence, soierie...), elle abrite la plupart des industries manufacturières du pays. Casernes, aéroports militaires, monuments glorifiant la révolution reflètent le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bagdad/#i_90943

BAKR AHMED HASSAN AL- (1912-1982)

  • Écrit par 
  • Philippe RONDOT
  •  • 1 164 mots

État dont le nouveau régime est l'objet : en octobre 1968, en janvier 1970, en juin 1973. Il assure ainsi son emprise sur le Baas avec l'aide de Saddam Hussein, un « civil », radical, auquel il concède des responsabilités importantes, le désignant comme son dauphin. Si la direction de l'Irak, État et parti, reste théoriquement collégiale – le C.C.R […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ahmed-hassan-al-bakr/#i_90943

BARZANI MOUSTAFA (1904-1979)

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER
  •  • 1 307 mots
  •  • 1 média

l'Irak par une guerre intérieure) contribue aussi à isoler Barzani au sein de son propre parti dont il fait exclure les intellectuels progressistes. Au terme de la quatrième guerre (1969-1970), Barzani et le vice-président irakien Saddam Hussein signent un accord sans précédent, reconnaissant les droits nationaux et culturels du peuple kurde […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/moustafa-barzani/#i_90943

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 193 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Le nouvel ordre mondial »  : […] contre lui l'union des alliés des États-Unis, mais aussi favorisait la cohésion sociale à l'intérieur. Saddam Hussein, président de l'Irak et soutenu par les États-Unis lors de sa guerre contre l'Iran, reprend en partie ce rôle lorsqu'il envahit le territoire du Koweït en août 1990. En janvier 1991, le président américain George Bush lance l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_90943

GUERRE DU GOLFE, en bref

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 239 mots
  •  • 2 médias

Dans la nuit du 1er au 2 août 1990, deux ans après la fin d'une guerre très coûteuse contre l'Iran, le dirigeant irakien Saddam Hussein donne l'ordre à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-du-golfe-en-bref/#i_90943

GUERRE IRAK-IRAN

  • Écrit par 
  • Pascal BURESI
  •  • 235 mots
  •  • 1 média

La révolution islamique qui a porté l'ayatollah Khomeyni au pouvoir en Iran en 1979 est la raison directe de la guerre déclenchée par l'Irak, le 22 septembre 1980. Même si celle-ci s'inscrit dans une longue série de contentieux frontaliers, sa longue durée (huit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-irak-iran/#i_90943

IRAK

  • Écrit par 
  • Loulouwa AL RACHID, 
  • Brigitte DUMORTIER, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Pierre ROSSI
  •  • 29 314 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Une concentration accrue du pouvoir et des ressources  »  : […] À l'intérieur, le statu quo politique domine : Saddam Hussein reste à la tête d'un régime assiégé, désargenté et largement délégitimé aux yeux de sa propre population, mais qui a su au fil des années s'accommoder des restrictions et développer des instruments de survie. Le président concentre plus que jamais le pouvoir entre ses mains. Son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak/#i_90943

IRAK GUERRE D' (2003-2011)

  • Écrit par 
  • Christophe PÉRY
  •  • 424 mots

L'intervention armée américano-britannique « Liberté pour l'Irak » lancée le 20 mars 2003 contre l'Irak a provoqué la chute du régime de Saddam Hussein après une vingtaine de jours de combats […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guerre-d-irak/#i_90943

IRAK, DE L'INDÉPENDANCE À NOS JOURS - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Olivier COMPAGNON
  •  • 582 mots

16 juillet 1979 Saddam Hussein remplace Hassan al-Bakr à la présidence de la République et devient l'homme fort du pays […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-de-l-independance-a-nos-jours-reperes-chronologiques/#i_90943

IRAK-IRAN (GUERRE)

  • Écrit par 
  • Philippe RONDOT
  •  • 3 779 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La crise »  : […] se multiplient tandis que l'Iran manifeste un intérêt accru pour le Golfe. Le président Saddam Hussein estime qu'il convient de revenir sur les concessions qu'il a faites en 1975, alors que son pays était en situation de faiblesse, et somme les Iraniens d'abandonner les îles du détroit d'Ormuz. Son gouvernement demande donc, le 30 novembre 1979, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irak-iran-guerre/#i_90943

IRAN - Histoire et politique

  • Écrit par 
  • Christian BROMBERGER, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 22 384 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Durcissement du régime et problèmes extérieurs »  : […] Estimant la situation favorable, le président irakien, Saddam Hussein, rompt le 17 septembre 1980 l'accord de 1975 et lance ses troupes à l'attaque de l'Iran (le 17 septembre) en vue de reconquérir les territoires cédés en 1975 et surtout de provoquer la chute du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/iran-histoire-et-politique/#i_90943

JUSTICE - Justice politique

  • Écrit par 
  • Robert CHARVIN
  •  • 8 855 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre «  De l'ordre interne à l'ordre international »  : […] l'être à de nombreux autres, mais la procédure ne sera ouverte qu'à l'encontre des « contestataires » de l'ordre international établi. C'est le cas avec le procès de Saddam Hussein et sa condamnation à mort par un tribunal irakien d'exception sous contrôle de la puissance occupante, les États-Unis, sans respect des droits de la défense ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-politique/#i_90943

KURDES

  • Écrit par 
  • Thomas BOIS, 
  • Hamit BOZARSLAN, 
  • Christiane MORE, 
  • Éric ROULEAU
  •  • 16 403 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Autonomie de fait et guerre fratricide »  : […] allié potentiel. Ainsi, face aux pressions militaires de l'U.P.K. soutenue par Téhéran, Massoud Barzani fit appel en août 1996 à Saddam Hussein. Les gardes républicains entrèrent alors à Erbil, provoquant la fuite de l'U.P.K., chassée rapidement aussi de Suleymaniyeh. En soutenant ponctuellement une formation kurde, Bagdad poursuivait deux buts : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kurdes/#i_90943

PALESTINIENNE AUTORITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier CARRÉ, 
  • Aude SIGNOLES
  • , Universalis
  •  • 28 722 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Les Palestiniens dans la crise du Golfe et dans les négociations israélo-arabes de paix (1990-1994) »  : […] de l'O.L.P. est précisée à la fin d'août : elle adopte le « lien », proposé par Saddam Hussein sous forme d'ultimatum le 12 août, entre le retrait du Koweït (en dernier) et les retraits préalables de la Palestine (entendue seulement comme Cisjordanie-Gaza, Jérusalem incluse) ainsi que du Golan syrien et du Liban-Sud par Israël, mais aussi du reste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autorite-palestinienne/#i_90943

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 333 mots
  •  • 25 médias

Dans le chapitre « La « guerre contre le terrorisme »  »  : […] Cependant, c'est surtout l'Irak de Saddam Hussein qui est visé par la politique américaine au Moyen-Orient. Depuis la guerre du Golfe de 1990-1991, l'homme fort de Bagdad cherche à devenir une, sinon la, puissance de référence dans la région, scénario inenvisageable pour les États-Unis qui, dans le contexte de l'après-11 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_90943

SYRIE

  • Écrit par 
  • Fabrice BALANCHE, 
  • Jean-Pierre CALLOT, 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Philippe RONDOT, 
  • Charles SIFFERT
  •  • 34 145 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Est-Ouest »  : […] d'un fort sentiment pro-irakien au sein de son peuple, à la coalition contre Saddam Hussein, il se rend, pour la première fois, à Téhéran, le 22 septembre 1990. Il obtient la neutralité de l'Iran et s'en trouve remercié par le retour d'une aide financière substantielle arabe et l'octroi d'une sorte de blanc-seing, s'agissant du Liban. La guerre du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syrie/#i_90943

TALABANI JALAL (1933-2017)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 568 mots

patriotique du Kurdistan (UPK). Au tournant des années 1970-1980, il participe à l’organisation de la résistance kurde au régime baasiste du président irakien Saddam Hussein. La campagne militaire victorieuse de ce dernier contre les Kurdes (1987-1988) contraint Talabani à l’exil. Après la guerre du Golfe de 1991, il revient en Irak pour […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jalal-talabani/#i_90943

Pour citer l’article

Françoise SELLIER, « HUSSEIN SADDAM - (1937-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/saddam-hussein/