SABELLIANISME

Nom que l'on donna au modalisme ou monarchianisme (doctrine portant atteinte au dogme de la Trinité en ce qu'elle fait du Fils et du Saint-Esprit des « modes » du Père) qu'enseignait à Rome au début du iiie siècle un certain Sabellius, dont nous ne savons presque rien, sinon qu'il fut condamné par le pape Callixte. Au ive siècle, les tenants de l'orthodoxie nicéenne furent accusés de sabellianisme par les ariens. Affirmer la consubstantialité du Père et du Fils paraissait à ceux-ci compromettre la distinction des personnes. En fait, Marcel d'Ancyre, ferme défenseur du « consubstantiel » (homoousios), l'interprétait dans un sens modaliste.

—  Pierre Thomas CAMELOT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SABELLIANISME  » est également traité dans :

ARIANISME

  • Écrit par 
  • Michel MESLIN
  •  • 2 432 mots

la personne du Fils dans celle du Père. C'est pour lutter contre toute résurgence de ce sabellianisme, qui entendait préserver l'unité divine – fût-ce au prix de la confusion des personnes – qu'il convenait de distinguer soigneusement les trois hypostases divines. Mais la volonté de n'utiliser, pour les définir, qu'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arianisme/#i_12986

DENYS D'ALEXANDRIE saint (mort en 265 env.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 232 mots

Né probablement au début du iiie siècle à Alexandrie de parents païens, disciple d'Origène et successeur de l'évêque Héraclas sur le siège d'Alexandrie (247), Denys — appelé « le Grand » — connaît la persécution sous Philippe l'Arabe (248) ; puis sous Dèce, il se cache en Libye ; pendant la persécution […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/denys-d-alexandrie/#i_12986

MARCEL D'ANCYRE (mort en 374 env.)

  • Écrit par 
  • Richard GOULET
  •  • 504 mots

Évêque cappadocien ; présent au concile de Nicée (325), Marcel d'Ancyre est, aux côtés d'Athanase, un ardent défenseur de la consubstantialité du Père et du Fils contre la doctrine arienne. Il écrit en 335, contre l'arianisant Astérius le Sophiste, un traité dont Eusèbe de Césarée a transmis des fragments dans les deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marcel-d-ancyre/#i_12986

TRINITÉ

  • Écrit par 
  • Hervé SAVON
  •  • 3 116 mots

Dans le chapitre « Le modalisme »  : […] est grande sous les papes Zéphyrin (198-217) et Calliste (217-222). Vers 260 encore, l'évêque d'Alexandrie, Denys, doit le combattre. On le désigne alors sous le nom de sabellianisme, du nom de Sabellius, chef de la secte sous Calliste, qui finit par l'excommunier. Pour les sabelliens, Dieu agit sous trois prosôpa – trois masques ou visages – […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/trinite/#i_12986

Pour citer l’article

Pierre Thomas CAMELOT, « SABELLIANISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabellianisme/