SA‘ŪD ou SAOUD IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1902-1969) roi d'Arabie Saoudite (1953-1964)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Roi d'Arabie Saoudite (1953-1964), né le 15 janvier 1902 au Koweït, mort le 23 février 1969 à Athènes.

Après avoir conquis en 1925 le Hedjaz, dans la péninsule arabique, Ibn Saud, le fondateur du royaume d'Arabie Saoudite en 1932, nomme ses deux fils Saud et Fayçal respectivement émir du Nadjd, où vivent de nombreux Bédouins, et du Hedjaz. En 1933, Saud est désigné comme prince héritier et mène, avec Fayçal, une campagne victorieuse contre le Yémen l'année suivante. En 1953, il devient président du Conseil des ministres instauré par son père. Après la mort de ce dernier, Saud devient, en novembre, roi d'Arabie avec le soutien de ses frères.

Saud poursuit le programme de modernisation lancé par son père, développant surtout les domaines de la santé et de l'éducation. La politique intérieure est cependant assombrie par une crise dans l'administration du gouvernement central. Au début des années 1950, le royaume commence en effet à toucher les premiers revenus importants du pétrole. Les questions financières et administratives deviennent alors trop complexes pour être gérées par la seule personne du roi. Saud n'a ni la capacité ni la volonté de faire face à ces problèmes et s'occupe si mal des finances publiques qu'il est contraint de reconstituer le Conseil des ministres et de donner les pleins pouvoirs exécutifs à son président, Fayçal, en 1958. Saud ne reprendra l'exécutif en main qu'en 1960.

En 1963, la maladie l'oblige à quitter le pays pour suivre un long traitement médical. L'opposition grandit en son absence. Les éléments dissidents soutiennent Fayçal et, en mars 1964, ce dernier reçoit tous les pouvoirs en sa qualité de vice-roi. En novembre de la même année, Saud est officiellement déposé et remplacé par Fayçal, nouveau roi d'Arabie Saoudite.

—  Universalis

Classification


Autres références

«  SA'UD ou SAOUD IBN 'ABD AL-'AZIZ (1902-1969) roi d'Arabie Saoudite (1953-1964)  » est également traité dans :

ARABIE SAOUDITE

  • Écrit par 
  • Philippe DROZ-VINCENT, 
  • Ghassan SALAMÉ
  •  • 18 450 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre «  Le gouvernement »  : […] Le royaume n'a officiellement pas de Constitution écrite ; ses dirigeants disent s'inspirer du Coran et de la sunna (orthodoxie islamique) pour gouverner. Au niveau formel, le royaume est néanmoins organisé en une monarchie où le roi dispose de pouvoirs très larges, en l'absence de toute assemblée élue, de partis politiques organisés ou de syndicats. Ce monarchisme tient des pouvoirs étendus du ch […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arabie-saoudite/#i_89541

FAYÇAL Ier IBN ABD AL-AZIZ (1904-1975) roi d'Arabie Saoudite (1964-1975)

  • Écrit par 
  • Cérès WISSA WASSEF
  •  • 900 mots

Né à Riyadh, Fayçal (Fasyāl) est le troisième des trente-six fils d'Abd al-Aziz ibn Abd ar- Rahman, plus connu sous le nom d'Ibn Saoud, « figure de proue de l'histoire du Proche- Orient durant la première moitié du xx e  siècle ». Ayant perdu sa mère en bas âge, il est élevé par ses grands-parents maternels, de la lignée des théologiens les plus r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/faycal-ier-ibn-abd-al-aziz/#i_89541

PROCHE ET MOYEN-ORIENT CONTEMPORAIN

  • Écrit par 
  • Nadine PICAUDOU, 
  • Aude SIGNOLES
  •  • 21 326 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  Percées saoudiennes »  : […] Le coup fatal porté à l'Égypte par la défaite de juin 1967 ouvre la voie à l'accession de l' Arabie Saoudite au rang de puissance régionale. Au nationalisme arabe prôné par Nasser les souverains saoudiens opposent un islam conservateur qui s'organise à partir de 1969 dans une Ligue des États islamiques. Le royaume saoudien est le fruit d'une histoire singulière. Il est né de la rencontre entre les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proche-et-moyen-orient-contemporain/#i_89541

Pour citer l’article

« SA‘ŪD ou SAOUD IBN ‘ABD AL-‘AZĪZ (1902-1969) - roi d'Arabie Saoudite (1953-1964) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/sa-ud-saoud/