Abonnez-vous à Universalis pour 1 euro

CHYPRE ROYAUME DE

Caterina Cornaro, reine de Chypre - crédits : Cameraphoto/ AKG-images

Caterina Cornaro, reine de Chypre

En 1191, Chypre est conquise sur les Byzantins par le roi d'Angleterre Richard Cœur de Lion, qui se rendait en croisade. Richard revend l'île à Guy de Lusignan, ancien roi de Jérusalem, défait à Hattin en 1187 par Saladin. Guy crée alors, en 1192, le royaume de Chypre sur le modèle de l'ancien royaume de Jérusalem. La dynastie qu'il fonde domine l'île pendant près de trois siècles, avec Nicosie pour capitale, Limassol et Famagouste comme ports principaux. Après la disparition des dernières possessions franques de Terre sainte (1291), Hospitaliers et Templiers installent le siège de leur ordre à Chypre. Le règne de Pierre Ier (1359-1369), qui réussit à s'emparer d'Alexandrie et qui monte le projet chimérique de prendre Jérusalem, marque l'apogée du royaume de Lusignan. Mais l'assassinat du roi et la conquête de Famagouste par les Génois quelques années plus tard ouvrent un siècle de déclin, marqué par la reconnaissance de la souveraineté mamelouke en 1426 et l'occupation de l'île, en 1474, par les Vénitiens qui contraignent la dernière reine de Chypre, Caterina Cornaro, à abdiquer en 1489. Chypre est une possession vénitienne jusqu'en 1571, date à laquelle les Ottomans s'en emparent.

— Pascal BURESI

La suite de cet article est accessible aux abonnés

  • Des contenus variés, complets et fiables
  • Accessible sur tous les écrans
  • Pas de publicité

Découvrez nos offres

Déjà abonné ? Se connecter

Écrit par

Classification

Pour citer cet article

Pascal BURESI. CHYPRE ROYAUME DE [en ligne]. In Encyclopædia Universalis. Disponible sur : (consulté le )

Article mis en ligne le et modifié le 14/03/2009

Média

Caterina Cornaro, reine de Chypre - crédits : Cameraphoto/ AKG-images

Caterina Cornaro, reine de Chypre

Autres références

  • CHYPRE

    • Écrit par , , , et
    • 10 311 mots
    • 9 médias
    ...Lusignan, qui succède à son frère Guy († 1194), de solliciter l'établissement de l'Église latine, en décembre 1196, pour que l'île soit élevée au rang de royaume ; à l'automne de 1197, Aimery est couronné au nom de l'empereur germanique Henri VI, qui avait obtenu la suzeraineté sur l'île au terme du traité...
  • ÉGYPTE - L'Égypte arabe

    • Écrit par
    • 8 924 mots
    • 2 médias
    Un souci de lucre détermina l'expédition que le sultan Barsbāy (1422-1437) organisa contre Chypre. Ce fut une victoire facile et l'armée égyptienne fit, au Caire, un retour triomphal, ramenant le roi Janus, qui fut promené, chargé de chaînes, à travers la ville. Il recouvra la liberté et son royaume moyennant...
  • LATINS D'ORIENT ÉTATS

    • Écrit par
    • 3 047 mots
    • 3 médias
    ...attaques, entre 1285 et 1291, mirent fin à l'existence de la principauté, du royaume et du comté de Tripoli : Acre tomba en 1291. Toutefois, l'île de Chypre échappa à la conquête mamelouke et connut même, au xive siècle, une période glorieuse : les Chypriotes occupèrent des places sur la côte d'Asie...
  • VENISE

    • Écrit par , , et
    • 8 051 mots
    • 16 médias
    ...Ottomans. Une longue guerre (1463-1479), éprouvante pour Venise, conduit les Turcs dans le Frioul, tandis que tombent Négrepont (l'Eubée) et Argos. Cependant l'établissement de la domination vénitienne sur l'île de Chypre constitue une compensation appréciable (1489). La menace ottomane, illustrée par un bref...