ROTTERDAM

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Rotterdam, originellement l'un des nombreux petits ports de pêche du delta de la Meuse et du Rhin, connaît un premier essor aux xviie et xviiie siècles grâce au développement du commerce des Indes. Jusqu'au xixe siècle, il reste cependant un port secondaire dont la croissance est gênée par les fréquents changements de passage dus à l'instabilité de la zone deltaïque. Ce n'est que dans le dernier tiers du xixe siècle que commence sa prodigieuse extension. Entre 1860 et 1880 est aménagée la Nieuwe Waterweg, voie d'accès artificielle directe et à grand gabarit, faisant de Rotterdam le port techniquement le plus avantagé du delta. Par ailleurs, depuis 1850 se développe dans la Ruhr et sur le Rhin moyen un puissant foyer industriel et urbain directement relié à Rotterdam par le Rhin. La conjonction de ces deux phénomènes assure définitivement la fortune et la prééminence de Rotterdam qui devient le débouché naturel de l'espace rhénan. Depuis la fin du xixe siècle, la croissance du trafic maritime est rapide et continue. Avec 420 millions de tonnes en 2008, Rotterdam est le troisième port du monde et le premier port européen.

Pays-Bas : carte administrative

Carte : Pays-Bas : carte administrative

Carte administrative des Pays-Bas. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

Naissance du premier port maritime du monde

À partir du site initial en rivière, sur la rive droite de la Meuse, le port s'est développé vers l'aval en conservant deux atouts techniques essentiels : l'absence d'écluses et la possibilité d'utiliser la Nieuwe Waterweg comme espace portuaire.

Après une première extension sur la rive droite, vers Schiedam et Vlaardingen, l'aménagement de la rive gauche de la Meuse, devenue rapidement la zone portuaire principale, a commencé dès 1887. Les bassins de rive droite et les premiers bassins de rive gauche sont surtout affectés aux marchandises générales et au transit, le reste étant affecté aux produits pondéreux. Les principales étapes de l'extension vers l'ouest ont été la création du Waalhaven (1920-1940), des ports pétroliers de Pernis (à partir de 1930), de la zone de Botlek (1946-1960) et de l'Europoort (1960-1970) qui couvre à lui seul plus de 3 400 ha. À partir de 1970 ont été réalisés, sur la côte même, des travaux d'extension d'un genre nouveau avec la création de la Maasvlakte, vaste ensemble de plus de 3 000 ha conquis sur l'espace marin et destiné à l'industrie lourde ainsi qu'à la réception des plus grands navires. Une nouvelle extension, la Maasvlakte II, est programmée (2008-2030).

Jusqu'au xixe siècle, Rotterdam reste une petite ville à peine plus importante que ses voisines Delft ou Dordrecht et sans grande influence sur la région des bouches du Rhin. En 1800, elle compte 50 000 habitants, et 100 000 en 1860. À partir de cette date, sa croissance démographique est plus ou moins parallèle à celle de ses activités portuaires et bénéficie de l'immigration de nombreux Zélandais et Brabançons. Le nombre d'habitants atteint 600 000 dès 1939, mais cet accroissement rapide s'est effectué sans urbanisme véritable et il se traduit par un fort entassement de l'habitat autour du vieux noyau urbain.

La destruction quasi totale du centre de la ville par le bombardement du 14 mai 1940 ainsi que le maintien, après 1945, d'un exceptionnel dynamisme démographique lié à l'importance du marché de l'emploi sont à l'origine de la mise en place d'une planification rigoureuse de la croissance urbaine après la Seconde Guerre mondiale. Une politique systématique d'annexion des communes voisines, l'exclusion de toute activité industrielle du centre de la ville et l'adoption de mesures visant à interdire la spéculation foncière ont rendu possibles l'extension considérable de Rotterdam et la création de nouveaux quartiers d'habitation sur les zones périphériques expropriées (Hoogvliet, Pendrecht, Capelle), puis, plus tardivement, la création de villes nouvelles (Spijkennisse, Hellevoetsluis). Dès 1946 a été entreprise la reconstruction du centre de la ville suivant un urbanisme très aéré et avec quelques expériences originales, telle la création du centre commercial du Lijnbaan réservé aux piétons.

Les Allemands à Rotterdam

Photographie : Les Allemands à Rotterdam

Les troupes d'assaut allemandes ont pris le port de Rotterdam, but de leur percée vers la mer, après la capitulation de l'armée néerlandaise, le 14 mai 1940. 

Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

Afficher

Avec 587 000 habitants et 1,1 million (2009) dans l’agglomération, Rotterdam est la deuxième ville des Pays-Bas après Amsterdam. Elle fait partie de la Randstad Holland, qui rassemble les principaux centres urbains du pays.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Médias de l’article

Pays-Bas : carte administrative

Pays-Bas : carte administrative
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte

Les Allemands à Rotterdam

Les Allemands à Rotterdam
Crédits : Hulton Archive/ Getty Images

photographie

Afficher les 2 médias de l'article


Écrit par :

Classification

Autres références

«  ROTTERDAM  » est également traité dans :

MUSÉES D'ARCHITECTURE

  • Écrit par 
  • Maurice CULOT, 
  • Simon TEXIER
  •  • 3 694 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les centres d'archives d'architecture »  : […] Que de chemin parcouru entre 1968, année où était fondée à Bruxelles l'association des Archives d'architecture moderne qui allait constituer ex nihilo une des plus importantes collections européennes de documents d'architecture du xx e  siècle, et 1998, qui voit la France rattraper son retard dans ce domaine et lancer le projet, à partir d'un rapport commandé à Jean-Louis Cohen, de la Cité de l'ar […] Lire la suite

MVRDV

  • Écrit par 
  • Elsa COSSON
  •  • 653 mots

Le sigle MVRDV désigne un collectif de trois architectes basé aux Pays-Bas : Winy Maas, Nathalie de Vries et Jacob van Rijs qui se rencontrèrent au début des années 1990 à l'université de Delft. Winy Maas est né en 1959 à Schijndel. Il étudie le paysagisme à Boskoop de 1978 à 1983 puis à l'Université technique de Delft dans le département d'architecture et d'urbanisme et obtient le double diplôm […] Lire la suite

PAYS-BAS

  • Écrit par 
  • Christophe DE VOOGD, 
  • Frédéric MAURO, 
  • Guido PEETERS, 
  • Christian VANDERMOTTEN
  • , Universalis
  •  • 35 592 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Population »  : […] La densité de population des Pays-Bas est l'une des plus élevées au monde : 497 habitants par kilomètre carré en 2013, si on rapporte la population aux seules terres émergées, c'est-à-dire en excluant de la superficie totale (41 528 km 2 ) les eaux intérieures (3 598 km 2 ) et les eaux extérieures (4 174 km 2 ). Ceci résulte d'une évolution démographique longtemps caractérisée par une forte fécon […] Lire la suite

PORTS MARITIMES

  • Écrit par 
  • Geoffroy CAUDE, 
  • Paul SCHERRER
  •  • 8 520 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Les trafics conteneurs des ports du monde »  : […] Dans le domaine du conteneur, la prédominance des ports asiatiques est encore plus marquée que globalement, mais, certainement mieux répartie entre les divers pays asiatiques. Ainsi en 2006, les trois premiers ports mondiaux ont été Singapour (24,8 millions E.V.P.-M.E.V.P.), Hong Kong (23,5 M.E.V.P.) et Shanghai (21,7 M.E.V.P.). Ce dernier port a, en particulier, mis en service, à la fin de l'ann […] Lire la suite

RHIN

  • Écrit par 
  • Gabriel WACKERMANN
  •  • 2 668 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le profil actuel »  : […] Parallèlement à cette internationalisation « juridique », le Rhin est vraiment redevenu un axe international à partir de la révolution industrielle, créant le bassin charbonnier et sidérurgique de la Ruhr, ceux de la Sarre et de la Lorraine devant attendre la canalisation de la Moselle des années 1950, époque où le déclin industriel s'amorce. À présent, il est accessible à des unités fluviales do […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5-28 mars 2017 Turquie – Allemagne – Pays-Bas. Mise en cause de Berlin et La Haye par Ankara.

Rotterdam, puis refusent l’accès au consulat turc de la ville à la ministre turque de la Famille Fatma Betül Sayan Kaya qui est reconduite à la frontière. Tous deux venaient participer à des réunions électorales en vue du référendum turc. La diaspora turque aux Pays-Bas compte environ quatre cent mille personnes, parmi lesquelles deux cent cinquante […] Lire la suite

6-15 mai 2002 Pays-Bas. Assassinat du dirigeant populiste Pim Fortuyn et défaite de la coalition de gauche aux élections législatives

Rotterdam, ville qu'elle gère au côté des chrétiens-démocrates. L'assassin, un défenseur des droits des animaux, est arrêté. Wim Kok décide de maintenir la date des élections. Le 15, la L.P.F., devient la deuxième formation du pays avec 17 p. 100 des suffrages et 26 sièges sur 150 au Parlement. Elle est devancée par les chrétiens-démocrates, qui obtiennent […] Lire la suite

6 mars 2002 Pays-Bas. Progression du populisme xénophobe lors des élections municipales

Rotterdam. La coalition au pouvoir est en fort recul. Dirigé par Pim Fortuyn, dont les déclarations xénophobes, notamment contre les musulmans, ont suscité de vives réactions, Leefbaar Nederland critique l'« establishment de La Haye » et dénonce la montée de l'insécurité et celle de l'immigration « non maîtrisée ». […] Lire la suite

15-27 février 1984 Iran – Irak. Importante offensive iranienne en Irak

Rotterdam. À Washington, le département d'État se dit « sérieusement inquiet ». Mais aucune confirmation ne peut être apportée du bombardement ni du blocus par l'Irak du principal terminal pétrolier iranien et, dès le 28, le calme revient sur le marché international du pétrole. […] Lire la suite

Pour citer l’article

André FISCHER, « ROTTERDAM », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 novembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rotterdam/