RUPERT ROBERT dit LE PRINCE (1619-1682)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Général et amiral britannique, né le 17 décembre 1619 à Prague, en Bohême (auj. République tchèque), mort le 29 novembre 1682 à Londres.

Robert Rupert est le fils de Frédéric V, Électeur palatin et roi de Bohême (sous le nom de Frédéric Ier), et d'Élisabeth Stuart, l'une des filles du roi d'Angleterre Jacques Ier. En 1620, deux ans après le début de la guerre de Trente Ans, sa famille est contrainte de fuir la Bohême pour gagner les Provinces-Unies, où Rupert grandit. Ce jeune garçon plein d'entrain devient l'un des favoris de son oncle, le roi Charles Ier, lorsqu'il se rend auprès de la cour anglaise en 1636. Le prince Rupert combat les forces impériales durant la guerre de Trente Ans en 1638 mais, capturé à Vlotho sur la Weser, il sera retenu prisonnier pendant trois ans en Autriche.

Peu après sa libération, Rupert gagne l'Angleterre. Il se met au service de Charles Ier juste avant que la guerre civile éclate en août 1642. À l'âge de 23 ans, il reçoit le commandement de la cavalerie et, pendant l'offensive royaliste de 1643 et du début de l'année 1644, mène rapidement ses troupes à une série de brillantes victoires remportées grâce à son génie tactique et son audace. Rupert s'empare ainsi de Bristol en juillet 1643, libère Newark, près de Nottingham, en février 1644 et se rend maître d'une grande partie du Lancashire en juin. Le 2 juillet 1644, il essuie cependant une défaite sévère infligée par Oliver Cromwell à Marston Moor, dans le Yorkshire. Malgré ce revers, Rupert, qui a été fait duc de Cumberland et comte d'Holderness en janvier 1644, est nommé commandant en chef des armées du roi en novembre 1644. Cette promotion ne fait qu'accentuer l'hostilité qui existe déjà entre Rupert et plusieurs conseillers du roi, en particulier lord Digby (futur deuxième comte de Bristol). Ces dissensions entravent continuellement les tentatives de Rupe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  RUPERT ROBERT dit LE PRINCE (1619-1682)  » est également traité dans :

MARSTON MOOR BATAILLE DE (2 juill. 1644)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 200 mots
  •  • 1 média

Cette bataille marque la première grande défaite des royalistes lors de la Révolution anglaise. En juin 1644, le roi Charles I er donna l'ordre à une armée dirigée par le prince Rupert de relever la garnison royaliste de la ville d'York, qui se trouvait alors assiégée par les parlementaires. Rupert déborda les assiégeants, releva la garnison d'Yor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-marston-moor/#i_42226

NASEBY BATAILLE DE (14 juin 1645)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 300 mots

Situé à 32 kilomètres au sud de Leicester, en Angleterre, Naseby est le théâtre d'une bataille décisive dans la première phase de la Grande Rébellion, la première révolution anglaise . C'est le premier engagement de l'armée « nouveau modèle » du parti parlementaire (New Model Army), placée sous le commmandement de sir Thomas Fairfax et d'Oliver Cro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bataille-de-naseby/#i_42226

Pour citer l’article

« RUPERT ROBERT dit LE PRINCE (1619-1682) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-rupert/