ROBINSON ROBERT (1886-1975)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Chimiste britannique né à Rufford, près de Chesterfield, mort à Great Missenden, près de Londres. En 1902, Robinson commence ses études à l'université de Manchester, où il obtient en 1909 son doctorat. En 1912, il est nommé professeur à l'université de Sydney, en Australie. Il revient en Grande-Bretagne en 1915 et occupe successivement les chaires de chimie organique dans les universités de Liverpool (1916), Saint Andrews (1920), Manchester (1923), Londres (1928) et enfin Oxford (1930), où il reste jusqu'à son départ en retraite en 1955. Il est alors nommé président de la Shell Chemical U.K. Ltd, poste qu'il occupe jusqu'à la fin de sa vie.

Robert Robinson

Robert Robinson

Photographie

Le chimiste britannique Robert Robinson (1886-1975). Il reçut le prix Nobel de chimie en 1947 pour sa synthèse de la pénicilline. 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Robert Robinson laisse une œuvre très importante dans le domaine de la synthèse organique et de la détermination de structures de produits naturels. Le premier sujet qu'il a abordé a été l'étude de la structure des constituants des pigments des plantes, les anthocyanines, et ce thème l'occupera toute sa vie. Son travail dans le domaine des alcaloïdes est fondamental. Signalons simplement la synthèse de la tropanone, à partir de composés très simples, qui conduit Robinson à proposer une hypothèse sur la biogenèse des alcaloïdes ; la détermination, dès 1925, de la structure de la morphine (à un atome de carbone près !) et de celle de la strychnine de formule brute C21H22N2O2 et comportant sept cycles. La structure de la strychnine proposée par Robinson en 1946 sera confirmée en 1954 par la synthèse totale du composé effectuée par Robert Burns Woodward, Prix Nobel de chimie 1965. Dès 1932, Robinson s'intéresse à la synthèse de stéroïdes, composés de grande importance biologique, caractérisés par une structure de base comportant trois cycles de six atomes et un cycle de cinq atomes. Une ré [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : professeur à l'université de Paris-Sud-XI-Orsay

Classification

Pour citer l’article

Georges BRAM, « ROBINSON ROBERT - (1886-1975) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-robinson/