LEWIS GILBERT NEWTON (1875-1946)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'“acidité de Lewis” est une notion bien connue des chimistes. Elle découle de la théorie de la liaison covalente, partage d'un doublet d'électrons entre deux atomes, publiée par Lewis en 1916.

Gilbert Newton Lewis, né à Weymouth (Massachusetts) et mort à Berkeley, fut un brillant théoricien, au beau parcours : Harvard, Massachusetts Institute of Technology (M.I.T.), puis Berkeley. Se qualifiant lui-même d'“enfant terrible”, il avait le goût des théories paradoxales et un esprit curieux qui le fit s'intéresser à de nombreux domaines de la physico-chimie : thermodynamique, électrochimie, photochimie, séparation isotopique.

—  Jacqueline FAUVARQUE

Écrit par :

  • : professeur honoraire à l'École supérieure de chimie organique et minérale, Cergy-Pontoise

Classification

Pour citer l’article

Jacqueline FAUVARQUE, « LEWIS GILBERT NEWTON - (1875-1946) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 08 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/gilbert-newton-lewis/