RÉFLEXIONS SUR L'IMITATION DES ŒUVRES GRECQUES EN PEINTURE ET EN SCULPTURE, Johann Joachim WinckelmannFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

C'est en juin 1755 que Johann Joachim Winckelmann (1717-1768) fait paraître les Réflexions sur l'imitation des œuvres grecques en peinture et en sculpture, son premier livre. Initialement publié en une cinquantaine d'exemplaires, ce court essai attire aussitôt l'attention. Dès le printemps 1756, Georg Conrad Walther, un important éditeur de Dresde, procède à une réédition augmentée. L'ouvrage ne tarde pas à être considéré comme une pièce maîtresse de la réflexion sur l'art non seulement en Allemagne, où il marque le début du néo-classicisme, mais aussi en Europe, où il jouit d'un écho considérable. Entre 1755 et 1786 ne paraissent pas moins de quatre traductions françaises.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Elisabeth DÉCULTOT, « RÉFLEXIONS SUR L'IMITATION DES ŒUVRES GRECQUES EN PEINTURE ET EN SCULPTURE, Johann Joachim Winckelmann - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexions-sur-l-imitation-des-oeuvres-grecques-en-peinture-et-en-sculpture/