SANDMEYER RÉACTION DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Remplacement d'un groupement diazoïque par un halogène en présence de sels cuivreux halogénés :

La réaction peut aussi se faire en présence d'hydracide halogéné avec du cuivre pulvérulent ; dans ce cas, on l'appelle réaction de Gatterman. La réaction de Sandmeyer n'est pas utilisée pour la préparation de composés fluorés ou iodés, mais elle est très répandue pour la synthèse de dérivés bromés ou chlorés. Les rendements sont généralement très élevés, et cette réaction est probablement le meilleur moyen d'introduire un brome ou un chlore sur un noyau aromatique.

Le mécanisme n'en est pas connu avec certitude ; on pense que le premier stade est une réduction de l'ion diazonium par l'ion cuivreux, donnant un radical aryle, et que, dans une deuxième étape, ce radical aryle arrache l'halogène de l'ion cuivrique en le réduisant. L'halogénure cuivreux est régénéré, et il s'agit donc bien d'un catalyseur :

On peut aussi dans la réaction remplacer le groupement diazoïque par un groupement cyano :

Cette réaction est aussi appelée une réaction de Sandmeyer : elle a les mêmes applications et le même mécanisme supposé. Elle est généralement effectuée en milieu neutre pour éviter la formation d'acide cyanhydrique.

—  Dina SURDIN

Écrit par :

Classification


Autres références

«  SANDMEYER RÉACTION DE  » est également traité dans :

NITRILES

  • Écrit par 
  • Jacques METZGER
  •  • 1 801 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Préparations »  : […] Les nitriles se forment en principe par déshydratation des amides. Cette réaction se produit par chauffage sous l'action de déshydratants énergiques tels que le pentoxyde ou le pentachlorure de phosphore (P 4 O 10 , P 2 Cl 10 ). Les amides résultant de l'ammonolyse des esters, on fait passer un mélange des vapeurs d'un ester carboxylique et d'ammoniac sur un catalyseur d'alumine à 350  0 C ; l'ami […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nitriles/#i_28436

Pour citer l’article

Dina SURDIN, « SANDMEYER RÉACTION DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-de-sandmeyer/