RASTAFARISME

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Mouvement religieux et politique né en Jamaïque dans les années 1930 à l'instigation de Leonard Percival Howell et adopté par de nombreux groupes dans le monde entier, le rastafarisme mêle des éléments du protestantisme, du mysticisme et du panafricanisme.

Les rastafariens, ou rastas, nom par lequel se désignent les membres de ce mouvement, ont une conception très particulière de leur passé, de leur présent et de leur avenir. S'inspirant des récits de l'Ancien Testament, en particulier de l'Exode, ils considèrent que les personnes d'origine africaine qui vivent en Amérique et dans le monde entier sont des exilés au sein de la Babylone moderne. Ils pensent que Jah (Dieu) les met à l'épreuve par le biais de l'esclavage, de l'injustice économique et de l'oppression raciale. Prenant appui sur les textes de l'Apocalypse (Nouveau Testament), les rastas attendent la délivrance de leur captivité et le retour vers Sion (Zion en anglais), nom symbolique de l'Afrique dans la tradition biblique. L'Éthiopie, où régnait un pouvoir dynastique, serait le dernier foyer de tous les Africains et le siège de Jah. Le mouvement prônait ainsi le retour dans ce pays. Nombre de rastas ont cru que l'empereur éthiopien Hailé Sélassié Ier, appelé ras Tafari avant son couronnement en 1930, était la seconde incarnation de Dieu, le messie descendu sur Terre pour racheter tous les Noirs.

Les rastas jamaïcains descendent d'esclaves africains convertis au christianisme en Jamaïque par des missionnaires qui utilisaient la Bible anglaise de Jacques Ier. Ils considèrent que cette version de la Bible corrompt parfois la parole divine car les Anglais qui possédaient des esclaves encourageaient ces derniers à lire la Bible afin de mieux les contrôler. Les rastas pensent pouvoir connaître le véritable sens des Écritures en cultivant une relation mystique personnelle avec Jah. Ils ne lisent cependant que certai [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RASTAFARISME  » est également traité dans :

MARLEY ROBERT NESTA dit BOB (1945-1981)

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA
  •  • 730 mots
  •  • 1 média

Robert Nesta Marley naît en 1945 à Saint Ann (Jamaïque), une paroisse paysanne, au lieu-dit Rhoden Hall. Sa mère est une Noire jamaïcaine et son père un major de l'armée britannique à la retraite. Il fréquente l'école de Saint Ann jusqu'à l'âge de quatorze ans puis il se rend dans la capitale, Kingston. Il passe ses loisirs à écouter la radio, les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marley-robert-nesta-dit-bob/#i_91195

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les années 1970 »  : […] Quand un moyen d'expression est à la recherche de son second souffle, c'est presque naturellement qu'apparaissent les surenchères, les parodies ou la nostalgie. La pop music devenue rock music n'y échappe pas. Les années 1970 resteront dans les mémoires comme celles où les acteurs remplacent les créateurs ; champions de l'outrage et de l'excès ou s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_91195

REGGAE, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 166 mots

Dans le chapitre « Le reggae »  : […] En Jamaïque, à la fin des années 1960, après la parenthèse du rock steady*, qui met en relief la basse et les voix, le reggae apparaît, porté par la mode des dance halls. Dans ces soirées, des DJ comme U Roy passent les faces B* des disques 45-tours de reggae, sur lesquelles ils improvisent des paroles ; cette pratique du dub sera une des sources d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reggae-musique/#i_91195

TOSH PETER (1944-1987)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

L'auteur-compositeur et interprète jamaïcain Peter Tosh (Winston Hubert McIntosh de son vrai nom) naît en octobre 1944 à la Jamaïque. En 1963, Tosh, Bob Marley et Bunny Wailer (Bunny Livingston de son vrai nom) créent le groupe de reggae The Wailers dans le ghetto de Trench Town, à Kingston. Outre sa puissante voix de baryton, Tosh apporte aux Wai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-tosh/#i_91195

Pour citer l’article

Elizabeth A. MCALISTER, « RASTAFARISME », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 15 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rastafarisme/