MARLEY ROBERT NESTA dit BOB (1945-1981)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bob Marley

Bob Marley
Crédits : Michael Ochs Archives/ Getty Images

photographie

The Wailers

The Wailers
Crédits : Michael Ochs Archives/ Getty Images

photographie


Robert Nesta Marley naît en 1945 à Saint Ann (Jamaïque), une paroisse paysanne, au lieu-dit Rhoden Hall. Sa mère est une Noire jamaïcaine et son père un major de l'armée britannique à la retraite. Il fréquente l'école de Saint Ann jusqu'à l'âge de quatorze ans puis il se rend dans la capitale, Kingston. Il passe ses loisirs à écouter la radio, les émissions musicales qu'il parvient à capter de La Nouvelle-Orléans ou de Miami. Ces stations diffusaient alors la musique de rhythm and blues qui entraîna le lancement en Jamaïque des sound-systems, ces discothèques ambulantes, et l'invention du ska, un mélange de mento (version dépolitisée du calypso) et de rhythm and blues jamaïcain. Le ska évolua et fut remplacé par le rock steady en 1966, puis par le reggae vers 1968. Marley subit en 1964 l'influence de Joe Higgs, un chanteur-arrangeur connu qui lui apprend les rudiments de l'arrangement vocal, et de Mortimer Planner, autorité rasta de Kingston qui découvre en lui un prophète visionnaire. Marley constitue un groupe en 1964, les Wailing Wailers, avec Bunny Livingston, Peter Tosh (chanteur-guitariste), Junior Braithwaite (chanteur) et deux choristes féminines. L'année suivante, sans Braithwaite et les deux choristes, le trio Marley, MacIntosh et Bunny Livingstone enregistre plusieurs disques 45 tours pour Clement Dodd (sir Coxone). Marley, devenu à la fois auteur-compositeur et chanteur soliste, fait connaître des classiques tels que Simmer down, Put in on, Rule them Rudies, Rude Boys, I'm still Waiting, et l'hymne des Rudies, Steppin' Razors. On le paye peu pour ses disques, qui deviennent des succès à Kingston, ce qui l'oblige à rejoindre en 1967 sa mère, qui avait émigré à Wilmington (Delaware, États-Unis). Il travaille pendant quelques mois aux usines Chrysler avant de revenir à Kingston et de reformer le groupe pour enregistrer Bend down Low puis Nice Time, toujours pour Clement Dood. En 1968, Marley se joint aux frères Barrett, Carly le bat [...]

Bob Marley

Bob Marley

Photographie

Bob Marley (1945-1981), la star jamaïcaine de la musique reggae. 

Crédits : Michael Ochs Archives/ Getty Images

Afficher

The Wailers

The Wailers

Photographie

Fondé en 1963 par Bob Marley, Peter Tosh et Bunny Wailer, le groupe jamaïcain The Wailers s'est d'abord essayé au ska et au rock steady, alors en vogue sur l'île de la Jamaïque, avant de trouver sa pleine expression à travers le reggae – fusion des musiques caribéennes, du blues et du... 

Crédits : Michael Ochs Archives/ Getty Images

Afficher


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : professeur d'histoire, directeur du Centre de recherches Caraïbes-Amériques

Classification


Autres références

«  MARLEY ROBERT NESTA dit BOB (1945-1981)  » est également traité dans :

JAMAÏQUE

  • Écrit par 
  • Oruno D. LARA, 
  • Jean Marie THÉODAT
  • , Universalis
  •  • 7 647 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Le tournant socialiste des années 1972-1980 »  : […] Aux élections législatives de 1972, l'électorat sanctionne l'action du J.L.P. C'est le P.N.P. qui l'emporte, et Michael Manley (le fils de Norman Manley) devient Premier ministre. En réponse à l'agitation sociale, et compte tenu de l'aspiration de la population à plus d'équité dans la répartition des fruits de la croissance, Michael Manley opère un virage à gauche qui constitue un épisode importa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jamaique/#i_91196

POP MUSIC

  • Écrit par 
  • Paul ALESSANDRINI, 
  • Gérard JOURD'HUI, 
  • Philippe JUGÉ, 
  • Christian LEBRUN
  •  • 7 696 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les années 1970 »  : […] Quand un moyen d'expression est à la recherche de son second souffle, c'est presque naturellement qu'apparaissent les surenchères, les parodies ou la nostalgie. La pop music devenue rock music n'y échappe pas. Les années 1970 resteront dans les mémoires comme celles où les acteurs remplacent les créateurs ; champions de l'outrage et de l'excès ou simplement habiles pasticheurs, ils ont noms Alice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pop-music/#i_91196

REGGAE, musique

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 1 166 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le reggae »  : […] En Jamaïque, à la fin des années 1960, après la parenthèse du rock steady*, qui met en relief la basse et les voix, le reggae apparaît, porté par la mode des dance halls. Dans ces soirées, des DJ comme U Roy passent les faces B* des disques 45-tours de reggae, sur lesquelles ils improvisent des paroles ; cette pratique du dub sera une des sources du rap. Le reggae reprend les ingrédients du ska, m […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reggae-musique/#i_91196

TOSH PETER (1944-1987)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 282 mots

L'auteur-compositeur et interprète jamaïcain Peter Tosh (Winston Hubert McIntosh de son vrai nom) naît en octobre 1944 à la Jamaïque. En 1963, Tosh, Bob Marley et Bunny Wailer (Bunny Livingston de son vrai nom) créent le groupe de reggae The Wailers dans le ghetto de Trench Town, à Kingston. Outre sa puissante voix de baryton, Tosh apporte aux Wailers ses talents de musicien polyvalent et des tit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-tosh/#i_91196

WORLD MUSIC ET MUSIQUES DU MONDE

  • Écrit par 
  • Eugène LLEDO
  •  • 898 mots
  •  • 1 média

La world music est un concept « fourre-tout » qui correspond à la médiatisation de formes populaires d'expressions musicales, ces dernières étant elles-mêmes liées à des traditions ancestrales. Permettant l'exposition commerciale de musiciens qui eurent longtemps du mal à trouver des circuits de diffusion adéquats, la world music fait circuler leurs œuvres (par l'intermédiaire de festivals et de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/world-music/#i_91196

Pour citer l’article

Oruno D. LARA, « MARLEY ROBERT NESTA dit BOB - (1945-1981) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 22 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/marley-robert-nesta-dit-bob/