RAMOLLISSEMENT CÉRÉBRAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Lésion provoquée par la suppression de l'apport circulatoire artériel (ischémie) dans un territoire cérébral de dimensions variables, mais toujours défini par la topographie vasculaire. Au premier plan des étiologies possibles se placent la maladie athéromateuse des artères cérébrales et celle des gros troncs artériels du cou. De fréquence bien moindre sont les embolies artérielles d'origine cardiaque, notamment celles du rétrécissement mitral. Citons encore, parmi les causes rares : les thromboses des polyglobulies, les artérites inflammatoires (périartérite noueuse) ou infectieuses, lors d'une méningite bactérienne ou tuberculeuse, et enfin les ramollissements sans lésion artérielle obstructive des hypotensions aiguës transitoires.

La symptomatologie des ramollissements est ubiquitaire et dépend de la topographie du territoire atteint. L'hémiplégie dite controlatérale (accompagnée souvent d'aphasie si l'hémisphère cérébral gauche est atteint), résultant de l'atteinte du territoire de l'artère sylvienne, est la forme la plus courante, mais tous les territoires cérébraux peuvent être touchés. Il en est ainsi de l'atteinte du tronc cérébral, caractérisée par le dérobement des membres inférieurs ou « drop-attack ».

L'évolution d'un ramollissement est assez stéréotypée : le début brutal habituel réalise le classique ictus apoplectique ; si le malade survit à l'accident initial, intervient une phase de récupération plus ou moins prolongée, laissant des séquelles très variables dont l'importance dépend de l'étendue du territoire ischémié et aussi de ses possibilités de revascularisation par la circulation collatérale.

Quelquefois, des signes avant-coureurs, tels que les éclipses cérébrales, laissent présager un accident plus grave et peuvent déboucher — exceptionnellement il est vrai — sur une chirurgie restauratrice d'un gros tronc artériel : carotide ou artère vertébrale. En fait, la thérapeutique pr [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  RAMOLLISSEMENT CÉRÉBRAL  » est également traité dans :

COMA

  • Écrit par 
  • Marie-Elisabeth FAYMONVILLE, 
  • Geneviève LABORIT, 
  • Henri LABORIT, 
  • Steven LAUREYS, 
  • Pierre MAQUET
  •  • 3 189 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Étiologie »  : […] Reconnaître l'existence d'un coma est facile. En préciser l'étiologie est souvent plus difficile, surtout lorsque diverses causes sont associées, ce qui est fréquent. On distingue : les comas traumatiques, les comas dits neurologiques et les comas toxiques. – Pour les comas traumatiques , les plaies cranio-cérébrales, les contusions cérébrales, les commotions, les hémorragie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coma/#i_31606

DÉMENCE

  • Écrit par 
  • Raymond ESCOUROLLE, 
  • Joël GREGOGNA
  • , Universalis
  •  • 5 176 mots

Dans le chapitre « Démences artériopathiques »  : […] Les lésions vasculaires athéroscléreuses sont fréquemment associées aux lésions cérébrales dégénératives séniles (démences mixtes), mais leur seule présence peut rendre compte de certains tableaux démentiels. Classiquement, il s'agit de lésions diffuses et l'affaiblissement intellectuel est souvent marqué par des ictus plus ou moins régressifs, des signes neurologiques, des perturbations émotionn […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/demence/#i_31606

TÊTE ET COU

  • Écrit par 
  • Claude GILLOT
  •  • 13 400 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Affections cranio-encéphaliques »  : […] Les traumatismes justifient par leur fréquence la première place. Ils sont dominés par l'importante notion de perte de connaissance ; lorsqu'elle est absente, on parle de traumatisme crânien simple ; parfois associé à une plaie du cuir chevelu, un hématome orbitaire, une épistaxis, ce traumatisme impose cependant une radiographie face et profil du crâne, qui peut révéler l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tete-et-cou/#i_31606

Pour citer l’article

François BOURNÉRIAS, « RAMOLLISSEMENT CÉRÉBRAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ramollissement-cerebral/