QUAND LES ARTISTES FONT ÉCOLE (ouvrage collectif)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Bien avant le site de création contemporaine qu'est devenu en 2002 le palais de Tokyo, avec son pavillon-école à destination des jeunes artistes confié à Ange Leccia, Paris avait abrité une pépinière exceptionnelle, celle de l'Institut des hautes études en arts plastiques dirigé entre 1988 et 1995 par Pontus Hulten, ancien directeur du Musée national d'art moderne. Là furent formés quelques-uns des meilleurs artistes d'aujourd'hui, selon un principe dérivé de celui du Bauhaus fondé en 1919 à Weimar par Walter Gropius ou, aux États-Unis, du Black Mountain College of North Carolina créé en 1933 notamment par Josef Albers, John Cage et Robert Rauschenberg : l'échange des plus jeunes avec leurs aînés. L'institut, soutenu par la Ville de Paris, par l'État et par quelques mécènes, a fermé ses portes en 1995, mais ses archives et sa bibliothèque, nourrie des fonds de l'historien de l'art Ernst Goldschmidt et spécialisée dans les catalogues d'exposition d'art contemporain, sont conservées à Marseille, où deux volumes ont été publiés, sous le titre Quand les artistes font école. Vingt-quatre journées de l'Institut des hautes études en arts plastiques (Ville de Marseille-éd. du Centre Georges-Pompidou, Marseille-Paris, 2004, t. I, 1988-1990, t. II, 1991-1992), retraçant les quatre premières sessions des séminaires.

C'était le vœu du président de la République Georges Pompidou que le centre qui portait son nom fût doté d'un espace de recherche : l'institut eut cette mission, et en constitua de fait le « cinquième département ». À la suite des grandes expositions organisées par Pontus Hulten, telles Paris-Berlin ou Paris-Moscou, à la fin des années 1970, la recherche y fut [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : professeur d'histoire de l'art contemporain à l'université de Paris-X-Nanterre

Pour citer l’article

Thierry DUFRÊNE, « QUAND LES ARTISTES FONT ÉCOLE (ouvrage collectif) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/quand-les-artistes-font-ecole-ouvrage-collectif/