PUNA

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Steppe herbeuse de haute altitude des Andes sèches, la puna est située entre 3 800 et 4 800 mètres. Son nom, qui signifie sommeil en langue quechua, souligne les difficultés physiologiques d'adaptation à l'altitude qu'y rencontrent les Indiens. C'est précisément une formation adaptée aux grands contrastes thermiques (les gelées nocturnes, qui peuvent descendre jusqu'à — 20 0C, se produisent de 100 à 300 jours par an, mais, dans la journée, lors des fortes insolations, la température peut atteindre de 30 à 35 0C). La température moyenne annuelle est comprise entre 3 et 8 0C. L'air est très sec, l'humidité atmosphérique ne représentant que le quart ou le cinquième de celle qui existe à la même latitude au niveau de la mer. Les précipitations se situent pendant l'hivernage, d'octobre à avril, tandis que des giboulées de grésil peuvent accompagner les orages de saison sèche. L'importance des pluies est variable selon les secteurs : 1 000 millimètres par an dans les régions les mieux arrosées, 200 millimètres par an dans les régions les plus sèches. Les formations végétales de la puna qui couvre près de 500 000 kilomètres carrés dans les Andes (175 000 km2 au Pérou, 200 000 en Bolivie, un peu plus de 100 000 dans le nord de l'Argentine et du Chili) présentent plusieurs aspects, selon l'importance des précipitations annuelles. Dans les secteurs les mieux arrosés, un tapis assez dense de stipas, de poas et de fetuques — l'ichu de la terminologie indienne — couvre le sol, ponctué par les boules blanches, en coussinets à piquants, d'Opuntia floccosa, liées souvent au surpâturage. Dans les creux humides s'étendent des tourbières à Distichia muscoides, tandis que sur quelques éboulis stabilisés se conservent des boisements de Polylepis (les quinoars des Indiens), témoins d'une forêt claire d'altitude jadis probablement plus étendue. Dans les secteurs les plus secs (sud du Pérou, Bolivie occidentale, nord du Chili), le couvert végétal est discontinu et composé [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages





Écrit par :

Classification


Autres références

«  PUNA  » est également traité dans :

ANDES CORDILLÈRE DES

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DELER, 
  • Olivier DOLLFUS
  •  • 10 947 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La genèse »  : […] Les Andes sont l'une des guirlandes montagneuses qui s'enroulent autour du Pacifique. Elles sont bordées, dans l'Océan, par des fosses profondes qui forment en quelque sorte le négatif sous-marin des reliefs terrestres. La structure des Andes est très différente de celle des Alpes : les mouvements verticaux l'emportent sur les mouvements tangentiels ; les nappes de charriage, importantes dans les […] Lire la suite

ARGENTINE

  • Écrit par 
  • Romain GAIGNARD, 
  • Roland LABARRE, 
  • Luis MIOTTI, 
  • Carlos QUENAN, 
  • Jérémy RUBENSTEIN, 
  • Sébastien VELUT
  •  • 35 811 mots
  •  • 18 médias

Dans le chapitre « L'Argentine tropicale »  : […] Présentant des indices de développement plus modestes, l'Argentine tropicale se subdivise entre les provinces de Misiones et Corrientes, le Chaco (provinces du Chaco, de Formosa, une partie de Santiago del Estero) et enfin le nord-ouest andin (Salta, Jujuy et Tucumán). Ce sont les provinces de Chaco et de Formosa qui enregistrent les plus mauvais taux de mortalité infantile et d'analphabétisme. […] Lire la suite

HERBACÉS GROUPEMENTS

  • Écrit par 
  • Marcel BOURNÉRIAS
  •  • 5 036 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « La toundra alpine »  : […] Malgré une richesse floristique plus grande, la toundra alpine présente de grandes similitudes avec la précédente. On y observe les mêmes espèces dans les groupements correspondants : Salix herbacea des combes à neige, Oxyria des rocailles siliceuses, etc. Souvent aussi, des espèces voisines, dites vicariantes, occupent dans les deux toundras des stations semblables : ainsi, à Dryas integrifolia […] Lire la suite

Pour citer l’article

Olivier DOLLFUS, « PUNA », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/puna/