PSYCHANALYSE (théories et pratiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

La situation de la psychanalyse contemporaine n'est indépendante ni de ses origines, ni de son évolution – tant sur le plan pratique et technique que sur le plan théorique –, ni de la situation présente du politique et de la culture. En outre, le statut même de la psychanalyse, discipline hybride, « sang-mêlé », selon une formule dont Freud se sert pour le fantasme, rend impossible une délimitation stricte de son champ. Elle est au carrefour de la psychiatrie, de la psychologie, du phénomène de la croyance et de la poésie.

Freud et ses disciples

Freud et ses disciples

Photographie

Les sept membres du "comité", lors des soirées du mercredi, chez Freud, en 1922. De gauche à droite, Freud, Ferenczi et Sachs (assis), Rank, Abraham, Eitington et Jones (debout). 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

La psychanalyse est proche précisément de la psychiatrie dans son rapport à la folie, aux diverses formes de folie, dans son rapport à la pathologie mentale. Mais, dans le même temps, elle en diffère radicalement, du fait du fonctionnement même du savoir psychiatrique et de la position que le praticien assume à l'égard du patient. Il en est de même par rapport à la psychologie dans ses disciplines multiples.

Elle est voisine de la croyance, puisqu'elle met en jeu, dans le déroulement de la cure, le rapport d'assujettissement et de soumission au pouvoir supposé d'un autre sur le patient, au savoir, inconnu de celui-ci, que l'autre posséderait sur lui.

La psychanalyse, enfin, est au plus près de la poésie (« lente hésitation entre le son et le sens », selon Paul Valéry), puisque, dans son résultat, elle est une forme de travail sur le langage : l'aptitude pour un sujet à reformuler dans sa parole le discours de ses origines, à échapper aux vœux astrologiquement présentés par les bonnes fées parentales à sa naissance et à tracer son propre sillon dans l'existence.

À ces titres divers, la psychanalyse échappe à tout modèle scientifique, qu'il soit formel et rigoureux, comme le modèle mathématique, ou qu'il soit non rigoureux mais exact, comme les modèles physique et biologique.

C'est pourquoi, plutôt que de d [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages




Écrit par :

  • : psychanalyste, membre d'Espace analytique, secrétaire général de l'Association internationale d'histoire de la psychanalyse

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques SÉDAT, « PSYCHANALYSE (théories et pratiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 mars 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-theories-et-pratiques/