PSYCHANALYSE (théories et pratiques)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les psychanalystes et la théorie

La relativisation de la théorie et du théorique, chez Freud et dans la discipline qu'il a inaugurée, est fondée sur une analyse de la pulsion épistémophilique, la pulsion de savoir (Wissenstrieb). L'origine de la théorie chez l'enfant est coextensive à l'activité des processus psychiques. Les « théories sexuelles infantiles » constituent la réponse à la question : « D'où viennent les enfants ? » – Woher die Kinder kommen ? – (« Les Théories sexuelles infantiles » [1908], in La Vie sexuelle, P.U.F., 1969). Il faut remarquer que l'interrogation fondamentale des enfants ne porte pas sur le « comment », mais sur « l'origine » des enfants, c'est-à-dire une question qui porte sur le fondement même de leur existence. Cette question du Woher est déjà celle que Freud pose à Elisabeth von R. lorsqu'il découvre une nouvelle forme d'hystérie, en recourant au même terme Woher : d'où proviennent vos pensées qui enchaînent, qui ligotent votre corps ?

Or ces élaborations théoriques, qui sont une façon de penser le corps, ont un point commun avec le délire, autre façon de penser le corps : elles contiennent « un fragment de pure vérité », de la vérité du sujet. Les inhibitions intellectuelles ultérieures du sujet dépendent de la possibilité qu'il aura ou non de poursuivre sa quête de savoir, de sexualiser la pensée ou d'en faire un processus autonome par rapport aux pulsions sexuelles. (« Les Recherches sexuelles infantiles », in Trois Essais sur la théorie sexuelle, Gallimard, 1987.)

Un savoir foncièrement casuistique

À la différence de la plupart des sciences, qu'elles soient exactes ou humaines, la psychanalyse se trouve inéluctablement liée aux découvertes de son fondateur. Les premières ne progressent que dans un oubli de leur origine, ainsi la cosmologie grecque relève-t-elle actuellement de l'histoire des sciences et non plus de l'astronomie. La psychanalyse, au contraire, coïncide, sans pouvoir s'en détacher totalement, avec les travaux et trouvailles propres de Freu [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 11 pages






Écrit par :

  • : psychanalyste, membre d'Espace analytique, secrétaire général de l'Association internationale d'histoire de la psychanalyse

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques SÉDAT, « PSYCHANALYSE (théories et pratiques) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-theories-et-pratiques/