PROTESTANTISME LIBÉRAL

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Tendance de la théologie protestante qui, née de l'Aufklärung, en poursuit l'œuvre, en Allemagne surtout, dans le domaine de la critique des dogmes et de l'Écriture.

Le protestantisme libéral, qui a bien des points en commun avec le libéralisme culturel, politique et économique, s'en distingue pourtant par son souci de demeurer essentiellement religieux et théologique. Il s'oppose à tout autoritarisme dans le domaine de la foi, au cléricalisme et au dogmatisme qui dévoient la religion, laquelle dépend avant tout du libre examen de la raison et de la libre adhésion du cœur.

On peut distinguer dans ce courant trois périodes. La première, qu'illustrent les œuvres de D. F. Strauss (1808-1874) et de C. Baur (1792-1860), se caractérise par une critique historique et par une critique des textes qui se font radicales ; elle développe des spéculations philosophiques inspirées de Hegel. La deuxième période est dominée par A. Ritschl (1822-1889) et ses élèves. Ce théologien kantien essaie de débarrasser la religion des éléments métaphysiques qui la dénaturent pour la faire apparaître en son essence, c'est-à-dire comme une manifestation d'ordre éthique. A. von Harnack (1851-1930), qui se rattache à cette école, définit l'essence du christianisme comme l'expression d'une morale humanitaire. La troisième période, qui est celle de l'histoire des religions, essaie d'expliquer le christianisme à partir du monde ambiant qui l'a vu naître. Les chefs de file de cette tendance (Gunkel, Bousset, Weiss, Wrede) mettent en relief les forces élémentaires dont le jeu a abouti à structurer les mythes et les rites religieux.

Le « libéralisme protestant français », resté beaucoup plus proche de la pensée des Lumières que la théologie allemande, a agi surtout dans le sens de la séparation entre l'Église et l'État et a lutté, en faveur de la libe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  PROTESTANTISME LIBÉRAL  » est également traité dans :

SABATIER AUGUSTE (1839-1901)

  • Écrit par 
  • Émile POULAT
  •  • 275 mots

Théologien protestant français. Né dans les Cévennes, en Ardèche, Auguste Sabatier fut pasteur à Aubenas et professeur de dogme réformé à la faculté de théologie de Strasbourg en 1867, d'où il fut expulsé par les Allemands en 1873. Il contribua alors à la création de la faculté de théologie protestante de Paris (1877), dont il devint doyen en 1895. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auguste-sabatier/#i_41704

Pour citer l’article

Jean-Louis KLEIN, « PROTESTANTISME LIBÉRAL », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 février 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/protestantisme-liberal/