PROPAGATION ET IMPULSION EN ÉCONOMIE DYNAMIQUE, Ragnar FrischFiche de lecture

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Dans son article intitulé « Propagation problems and impulse problems in dynamic economics » (« Propagation et impulsion en économie dynamique »), le Norvégien Ragnar Frisch (1895-1973, Prix Nobel d'économie en 1969) construit un modèle visant à rendre compte des cycles économiques. Ce modèle, baptisé « cheval à bascule » en raison de sa filiation avec une intuition de Knut Wicksell (« si l'on frappe un cheval à bascule avec un bâton, le mouvement du cheval sera très différent de celui du bâton »), occupe une place centrale dans l'histoire de l'analyse économique, comme en atteste sa postérité polymorphe : il contribue dans les années 1930 au développement de la macroéconomie du cycle, constitue l'une des origines de la « révolution probabiliste » menée en économétrie, et reçoit une reconnaissance inattendue dans les années 1980, avec l'essor de la théorie des cycles réels qui s'intéresse aux incidences de perturbations non monétaires.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages



Écrit par :

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Philippe LE GALL, « PROPAGATION ET IMPULSION EN ÉCONOMIE DYNAMIQUE, Ragnar Frisch - Fiche de lecture », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/propagation-et-impulsion-en-economie-dynamique/