PROFIT

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Exigences d'une explication nouvelle

L'idée selon laquelle, le profit global ayant pour origine la somme des profits individuels, il suffit d'expliquer ces derniers pour comprendre l'ensemble du phénomène est une idée insuffisante et, à la limite, inexacte. On ne comprend pas pourquoi, en effet, la somme des profits réalisés par certains agents n'est pas compensée par la somme des pertes subies par d'autres agents, les pertes désignant, ici, soit les diminutions d'actif net du groupe des titulaires de profit, soit les baisses du niveau de vie des autres groupes sociaux. La question première consiste donc à se demander pourquoi une économie, dans son ensemble, toutes compensations faites, est en mesure de dégager un surplus.

Origines du surplus global

Quatre causes principales expliquent l'existence d'un surplus global dans un système économique donné.

La cause originelle tient à la productivité du travail de l'homme. Normalement, cette productivité est telle que, physiquement, la quantité de biens produits dépasse les quantités de biens consommés aux fins de production. Cela coïncide avec ce que J. Ullmo appelle l'« enrichissement » d'une collectivité, l'une des sources du profit pour cet auteur. Cet enrichissement correspond à une « plus-value collective » et on pourrait l'attribuer à un « surtravail d'ensemble ». Si cette plus-value collective est un fait d'observation constante, il n'est pas obligatoire qu'elle se concrétise sous forme de biens de production. Elle peut prendre des aspects très divers tels que la création de biens affectés à des usages religieux (temple, sacrifices), à des consommations ostentatoires, bref des utilisations qui n'ont pas pour fin la reproduction des biens.

Lorsque cette plus-value collective prend la forme de biens de production, c'est-à-dire d'investissements, on rencontre, alors, une seconde source du surplus global ou plus exactement, cette fois-ci, de son accroissement : il s'agit de l'accumulation capitalistique. Depuis l'analyse de Böhm-Bawerk, il est reconnu que l'accumulation, comprise comme l'allongement du détour de producti [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 8 pages





Écrit par :

  • : maître de conférences agrégé à la facul-té de droit et des sciences économiques de Nice, directeur du département des techniques de commercialisationde l'Institut universitaire de technolo-gie de Nice.

Classification


Autres références

«  PROFIT  » est également traité dans :

L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le profit au cœur de la croissance »  : […] Le livre s'écarte de la théorie néo-classique en ne considérant pas le taux d'intérêt comme le paramètre essentiel du processus d'expansion. Joan Robinson constate que la vision néo-classique part de l'idée que les entreprises n'ont aucun autofinancement, ou, tout au moins, que leur mode de décision dépend exclusivement de leurs conditions de financement. Or, pour une entreprise, le financement, […] Lire la suite

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Autofinancement et mobilité du capital »  : […] Si on se situe sur le plan de l'économie globale, il n'est pas rare d'entendre critiquer vivement la place tenue par l'autofinancement dans le financement des investissements : on oppose la situation réelle des économies contemporaines à ce qui se passerait si, tous les profits étant distribués, les investissements étaient financés uniquement par appel à l'épargne et au marché des capitaux. L'une […] Lire la suite

BANQUE - Histoire de l'institution bancaire

  • Écrit par 
  • Patrice BAUBEAU
  •  • 6 502 mots

Dans le chapitre « Transfert de valeurs »  : […] Enfin, le transfert des valeurs dans le temps et dans l'espace représente le moins spécifique des métiers bancaires. Dans le monde à croissance lente précédant le xviii e  siècle, l'essentiel des profits dérive de la matérialisation d'un écart de prix entre deux lieux (l'argent métal vaut plus en Chine qu'en Europe ou au Japon du xv e au xviii e  siècle) ou entre deux moments (le prix du grain at […] Lire la suite

CAPITALISME - Sociologie

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 3 508 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre «  Les origines du capitalisme »  : […] Au xviii e  siècle, le capitalisme industriel commence à déplier ses ailes. Dans les premiers écrits qu'il consacre à cette rupture majeure, notamment dans L'Idéologie allemande (1845-1846), Karl Marx brosse un tableau de vaste ampleur destiné à rendre raison des conditions de développement des forces productives. La séparation entre la ville et la campagne donne un coup d'envoi décisif dès le […] Lire la suite

COMMERCIAL DROIT

  • Écrit par 
  • Yves GUYON
  •  • 5 739 mots

Dans le chapitre « Domaine du droit commercial »  : […] Puisqu'il est un droit d'exception, qui déroge au droit civil commun, le droit commercial devrait avoir un domaine d'application strictement délimité. Malheureusement, il n'en est rien. Les frontières qui séparent le droit civil du droit commercial ont été tracées en fonction de considérations d'opportunité beaucoup plus que de logique. Elles sont incertaines et mouvantes, de telle sorte qu'il est […] Lire la suite

COMPTABILITÉ - Comptabilité financière

  • Écrit par 
  • Bernard COLASSE
  •  • 4 244 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le bilan (« balance sheet ») »  : […] C'est l'état qui, à un moment donné, en général la fin de l'année civile, décrit la situation financière de l'entreprise, c'est-à-dire l'ensemble de ses actifs et de ses dettes. Les actifs sont constitués par les biens dont elle est propriétaire ou sur lesquelles elle exerce un contrôle de fait. Ses dettes, on dit encore ses passifs ou son passif exigible, sont les obligations à caractère certai […] Lire la suite

COMPTABILITÉ - Analyse financière

  • Écrit par 
  • Elie COHEN
  •  • 3 633 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La méthode des ratios »  : […] La méthode des ratios permet de rechercher des rapports, des relations significatives entre certaines grandeurs caractéristiques du patrimoine (traduites par des postes du bilan) et de l'activité (traduites par des postes du compte de résultat ou des tableaux de flux). – Des ratios de structure peuvent être calculés à partir du bilan. Les ratios d'actif traduisent la composition des moyens d'ac […] Lire la suite

CONCURRENCE, économie

  • Écrit par 
  • Alain BIENAYMÉ
  •  • 7 210 mots

Dans le chapitre « Pouvoir de marché et rente de monopole »  : […] Le monopole pur de la théorie conserve toutes les propriétés des marchés parfaits, sauf une : un seul vendeur fait face à un grand nombre de clients potentiels. Dans ce cas, l'offreur satisfait toute la demande solvable et il subit directement la loi de saturation de la demande qui le contraint à baisser son prix sur la totalité des ventes, si ce prix est unique et s'il souhaite augmenter les qua […] Lire la suite

DES PRINCIPES DE L'ÉCONOMIE POLITIQUE ET DE L'IMPÔT, David Ricardo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicolas CHAIGNEAU
  •  • 1 148 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une théorie de la valeur et de la répartition »  : […] Les Principes sont avant toute chose une recherche sur les conditions de l'accumulation du capital, accumulation dont dépend la croissance économique. Cet objectif conduit Ricardo à s'attaquer à ce qu'il considère comme « le principal problème en économie politique » : déterminer comment le revenu tiré d'une marchandise – le prix – se répartit entre les classes sociales impliquées dans sa produc […] Lire la suite

DROGUE

  • Écrit par 
  • Alain EHRENBERG, 
  • Olivier JUILLIARD, 
  • Alain LABROUSSE
  • , Universalis
  •  • 12 110 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Évaluation des profits du marché des drogues »  : […] Le marché des drogues illicites génèrent des bénéfices très importants qui ont pour origine les particularités liées la fabrication et à l'acheminement des ces produits. Dans le cas de la cocaïne et de l' héroïne, les différentes étapes de la transformation de la matière première – feuilles de coca, opium – en produit fini sont une première cause de l'escalade des profits. La seconde, la plus […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Définition et nature) - Une science trop humaine ?

  • Écrit par 
  • Bernard GUERRIEN
  •  • 4 849 mots

Dans le chapitre « Des tendances plutôt que des lois »  : […] Le mot « tendance » suggère une direction, un sens, mais pas un résultat certain. La tendance est elle-même la manifestation d'une loi, mais celle-ci n'apparaît pas clairement en raison de l'existence d'éléments perturbateurs non négligeables, qu'on peut qualifier de « contre-tendances », et dont il n'est pas possible d'isoler les effets. Ainsi, plutôt que de parler de « loi » d'égalisation des ta […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Valeur, répartition et croissance »  : […] La valeur fournit le centre de gravitation des mouvements du prix de marché sous l'effet des forces de l'offre et de la demande. Si la demande est égale à l'offre, le prix de marché coïncide avec la valeur : la vente de la marchandise permet au producteur à la fois de récupérer les coûts en matières premières et de distribuer aux salariés, capitalistes et rentiers les salaires, profits et rentes […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

  • Écrit par 
  • Daniel DIATKINE
  •  • 6 853 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La conception classique de la rareté et du capital »  : […] La conception classique de la rareté est énoncée dès les premières pages des Principes de l'économie politique et de l'impôt ( On the Principles of Political Economy and Taxation , 1817). Les marchandises ne sont rares que dans la mesure où les moyens de les produire le sont. Autrement dit, si nous sommes aussi pauvres que nous le sommes, c'est parce que les moyens de produire les biens indispen […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Marxisme

  • Écrit par 
  • Michel ROSIER
  •  • 6 832 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La baisse tendancielle du taux de profit »  : […] Marx formule la loi de la baisse tendancielle du taux de profit en deux temps (livre III, tome II, chap.  xiii et xiv ). Premier temps, il énonce la « nature de la loi ». Le taux d'exploitation (Pl/W) étant supposé constant et la composition organique (C/W) ne cessant d'augmenter du fait du développement des forces productives, le taux de profit ne cesse de baisser : Deuxième temps, il examine l […] Lire la suite

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Keynésianisme

  • Écrit par 
  • Olivier BROSSARD
  •  • 8 210 mots

Dans le chapitre « Sous-emploi et demande effective »  : […] Dès le deuxième chapitre de la Théorie générale , Keynes affirme son refus de ce qu'il appelle le « second postulat de l'économie classique ». Ce postulat résulte d'une application directe de la théorie de l'utilité marginale (Stanley Jevons, Carl Menger) au comportement des salariés. Ces derniers sont censés offrir leur travail jusqu'à ce que la désutilité marginale de celui-ci, c'est-à-dire le […] Lire la suite

L'ÉCONOMIE DE LA CONCURRENCE IMPARFAITE, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 012 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une critique de la théorie néo-classique de la concurrence »  : […] L'idée de base de la concurrence imparfaite décrite par Joan Robinson est que, loin d'être l'état normal de l'économie, la concurrence est une situation limite, en pratique inaccessible. En revanche, le monopole, considéré par les théoriciens néo-classiques comme un cas aberrant, correspond à la vie économique réelle. Les hypothèses du modèle de concurrence pure et parfaite sont la liberté des in […] Lire la suite

ÉCONOMIE INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Bruno JULLIEN
  •  • 9 068 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Les relations verticales entre entreprises »  : […] Dans tout ce qui précède, nous avons discuté de situations où la production et la mise sur le marché d'un produit n'impliquaient qu'une entreprise. Les processus de production sont évidemment plus complexes et plusieurs entreprises interviennent à des niveaux différents de la chaîne de production. Si ce qui précède suggère qu'une position de monopole provoque des pertes sociales, deux monopoles d […] Lire la suite

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 539 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'épargne selon les classiques »  : […] L'épargne des ménages a été, dès l'origine, au cœur de la pensée économique. Pour les auteurs classiques, l'acte d'épargne et celui de consommation sont dissociés. Pour Adam Smith comme pour David Ricardo, les profits des entrepreneurs sont essentiellement réinvestis dans l'accumulation du capital, tandis que les salaires suffisent tout juste à donner aux ouvriers « les moyens de subsister et de […] Lire la suite

FUSIONS-ACQUISITIONS

  • Écrit par 
  • Patricia CHARLÉTY, 
  • Saïd SOUAM
  •  • 9 404 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L’amélioration de la coordination des secteurs amont et aval »  : […] L’intégration verticale de deux monopoles, l’un étant le fournisseur de l’autre, a deux effets : elle augmente leur profit joint et réduit le prix final, ce qui bénéficie aux consommateurs. Prenons le cas d’un producteur et d’un distributeur d’un même bien, tous deux en situation de monopole. En cas d’indépendance, chacun fixe son prix de vente (prix de gros et prix de détail) de façon à maximise […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

5-20 mars 2020 • Suisse • Lutte contre l’épidémie de Covid-19.

des crédits de 32 milliards de francs suisses au profit des entreprises et des indépendants, en plus des 10 milliards déjà attribués au traitement de la crise une semaine plus tôt. Il restreint encore la liberté de réunion en interdisant les rassemblements de plus de cinq personnes.  [...] Lire la suite

4-15 mars 2020 • Espagne • Renoncement de Felipe VI à l’héritage de son père Juan Carlos.

espagnol Juan Carlos au profit de sa maîtresse Corinna Larsen, une chef d’entreprise allemande. L’argent provenait du compte ouvert dans une banque suisse par la fondation panaméenne Lucum dont Juan Carlos est le bénéficiaire. Le patrimoine initial de ce compte, estimé à 100 millions de dollars [...] Lire la suite

1er mars - 8 avril 2020 • États-Unis • Progrès de Joe Biden dans les primaires démocrates.

qui a largement remporté le caucus en Caroline du Sud fin février, après un début de campagne difficile. Le 2, la sénatrice du Minnesota Amy Klobuchar se retire également des primaires au profit de Joe Biden. Le 3, Joe Biden sort vainqueur des primaires du Super Tuesday organisées dans quatorze États [...] Lire la suite

18 février 2020 • France • Discours du président Emmanuel Macron sur le « séparatisme islamiste ».

 » ; les cours facultatifs d’« enseignement de langue et de culture d’origine » dispensés par des enseignants désignés par des gouvernements étrangers doivent être supprimés au profit d’« enseignements internationaux de langues étrangères » encadrés par l’Éducation nationale. Les autres axes de la politique du président Macron doivent être détaillés ultérieurement  [...] Lire la suite

17 février 2020 • France - Canada • Rachat par Alstom de la branche ferroviaire du Canadien Bombardier.

au profit notamment de la Caisse de dépôt et placement du Québec qui doit détenir 18 p. 100 des parts du nouveau groupe, devenant l’actionnaire de référence de celui-ci.  [...] Lire la suite

30-31 janvier 2020 • France - Royaume-Uni • Mise en examen d’Alexandre Djouhri.

, au profit, notamment, de l’ancien secrétaire général de l’Élysée Claude Guéant – également mis en examen dans ce dossier, tout comme l’ancien président Nicolas Sarkozy et le député Éric Woerth.  [...] Lire la suite

28 janvier 2020 • États-Unis - Proche-Orient • Présentation du plan de paix américain pour le Proche-Orient.

de 50 milliards au profit de l’État palestinien. Benyamin Nétanyahou annonce aussitôt son intention d’annexer les territoires sur lesquels le plan de paix reconnaît la souveraineté israélienne. L’Autorité palestinienne, qui a rompu tout contact avec Washington depuis la reconnaissance de Jérusalem [...] Lire la suite

11-24 décembre 2019 • Inde • Adoption d’une législation discriminatoire à l’encontre des musulmans.

pas « les musulmans de l’Inde ». Le 23, le Bharatiya Janata Party (Parti du peuple indien, BJP) de Narendra Modi perd les élections régionales dans le Jharkhand dont il avait pris le contrôle en 2014, au profit d’une coalition de centre gauche. C’est le cinquième État perdu depuis décembre 2018 par le BJP [...] Lire la suite

17 octobre 2019 • Suisse • Condamnation du négociant de matières premières Gunvor.

du Congo et de Côte d’Ivoire. Le groupe est condamné à rembourser 90 millions de francs suisses de profit réalisé par ce biais, et à payer une amende de 4 millions de francs. En août 2018, un trader de Gunvor avait été condamné à dix-huit mois de prison avec sursis dans ces mêmes dossiers.  [...] Lire la suite

Pour citer l’article

Jacques LEBRATY, « PROFIT », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 07 juillet 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/profit/