LEVI PRIMO (1919-1987)

« La Zone grise »

En 1986, Primo Levi rencontre Philip Roth à Turin. Leur entretien est publié dans la New York Review of Books. Au cours de ces échanges, le ton de l'écrivain s'avère très pessimiste, notamment à l'égard du comportement éthique des savants. Quelques années auparavant, en 1982, il avait pris des positions fermes condamnant la politique du gouvernement israélien lors des massacres de Sabra et Chatila.

Primo Levi meurt le 11 avril 1987, lors d'une chute dans l'escalier de son habitation turinoise. Suicide ou accident ? La question demeure.

Le titre de son dernier livre, Les Naufragés et les rescapés (I sommersi e i salvati, 1986), reprend celui d'un chapitre essentiel de Si c'est un homme. L'écrivain poursuit et approfondit ici sa réflexion sur l'univers concentrationnaire. Il s'agit de savoir si l'homme est capable de rester tel face à un système conçu pour le détruire totalement en l'écartant de tout ce qui peut lui donner la possibilité d'appartenir encore à l'humanité. Le chapitre clé de cet ouvrage s'intitule « La Zone grise ». Là, Primo Levi affronte la question cruciale de la frontière qui existe entre bourreau et victime, cette zone trouble du compromis, de la collaboration, du privilège acquis au prix de l'abjection.

Il s'attarde particulièrement à décrire le cas des Sonderkommandos, brigades spéciales composées principalement de Juifs et préposées aux fours crématoires.

Primo Levi fut un martyr, dans le sens de celui qui témoigne. Mais il fut un témoin sans Dieu, puisque selon ses propres termes : « Il y a Auschwitz, il ne peut donc pas y avoir Dieu. »

[...]

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Écrit par :

  • : professeur habilité à diriger des recherches en art moderne et contemporain

Classification


Autres références

«  LEVI PRIMO (1919-1987)  » est également traité dans :

SI C'EST UN HOMME, Primo Levi - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Carina MEYER-BOSCHI
  •  • 1 105 mots
  •  • 1 média

Lorsqu'il commence la rédaction de Si c'est un homme, Primo Levi (1919-1987) a vingt-six ans. Il vient de regagner l'Italie et de retrouver sa famille , après un an d'internement à Auschwitz . Convaincu de son devoir de révéler au monde ce qu'il a vécu, il dresse, en l'espace d'une année, un témoignage essentiel relatant le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/si-c-est-un-homme/#i_84184

ITALIE - Langue et littérature

  • Écrit par 
  • Dominique FERNANDEZ, 
  • Pierre LAROCHE, 
  • Angélique LEVI, 
  • Jean-Paul MANGANARO, 
  • Philippe RENARD, 
  • Jean-Noël SCHIFANO
  •  • 29 128 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Témoignage et engagement »  : […] mondo è una prigione, 1949), le camp de concentration (Oreste Del Buono, Racconto d'inverno, 1945 ; Primo Levi, Se questo è un uomo, 1947), la retraite de Russie (Nuto Revelli, Mai tardi, 1946 ; Mario Rigoni-Stern, Il Sergente nella neve, 1953). On peut prendre à ce propos l'exemple de Persio Nesti qui, avec […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-langue-et-litterature/#i_84184

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 492 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les voix des rescapés et l'absence du « seul vrai témoin » »  : […] la honte et la culpabilité d'avoir survécu, loin de s'apaiser ne font que croître. L'interrogation sur son statut, sur sa légitimité hante le témoin. « ... Nous, les survivants, ne sommes pas les vrais témoins/.../ce sont eux, les „musulmans“, les engloutis, les témoins intégraux,/.../ La destruction menée à son terme, l'œuvre accomplie, personne […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-la-shoah/#i_84184

Pour citer l’article

Giovanni JOPPOLO, « LEVI PRIMO - (1919-1987) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 septembre 2017. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/primo-levi/