PONCE PILATE, procurateur romain (26-36)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Procurateur romain de Judée (26-36), mort vers 36.

Selon la tradition, Ponce Pilate est un chevalier romain du clan samnite des Pontii (d'où son nom latin, Pontius Pilatus). En 26, l'empereur Tibère, sur le conseil de son favori Séjan qui protège Pilate nomme ce dernier procurateur de Judée, ou plutôt préfet selon une inscription découverte à Césarée. Pilate, cependant, s'attire l'inimitié des Juifs qui lui reprochent d'insulter leur sentiment religieux : il aurait ainsi laissé exposer dans Jérusalem des images de l'empereur et fait battre des monnaies portant des symboles religieux païens. Après la chute et l'exécution de Séjan, en 31, Pilate se trouve davantage exposé aux critiques acerbes des Juifs. Ces derniers, tirant peut-être profit de sa vulnérabilité, obtiennent qu'il confirme la condamnation à mort de Jésus de Nazareth décidée par le Sanhédrin (Jean, xix, 12). En 36, les Samaritains dénoncent Pilate à Vitellius, légat de Syrie, après la sévère répression de leur rassemblement au mont Garizim. Rappelé à Rome pour être jugé pour cruauté et oppression, et en particulier pour avoir fait exécuter des hommes sans véritable procès, Ponce Pilate est alors destitué. Selon l'Évangile de Nicomède, récit apocryphe du ive siècle, il se serait tué sur les ordres de l'empereur Caligula en 39.

Le caractère de l'homme en lui-même ne peut qu'être déduit des récits postérieurs, juifs et chrétiens, en particulier ceux de l'historien juif Flavius Josèphe et du Nouveau Testament. Les descriptions de Josèphe, apparemment cohérentes, le présentent comme un chef romain impétueux, strict et autoritaire qui, bien que rationnel et pragmatique, ne sait jamais jusqu'où il peut aller, provoquant ainsi la révolte des Juifs et des Samaritains.

Le Nouveau Testament dépe [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Classification


Autres références

«  PONCE PILATE, procurateur romain (26-36)  » est également traité dans :

JÉSUS ou JÉSUS-CHRIST

  • Écrit par 
  • Joseph DORÉ, 
  • Pierre GEOLTRAIN, 
  • Jean-Claude MARCADÉ
  •  • 21 225 mots
  •  • 22 médias

Dans le chapitre « Le milieu »  : […] La Palestine, à l'époque de Jésus, vit sous l'occupation romaine. La succession d'Hérode le Grand, en 4 avant J.-C., et le partage de son royaume entre ses trois fils ne se firent pas sans mal. Dès ce moment, la révolte gronde partout, et notamment en Galilée où Judas de Gamala provoque deux soulèvements avant d'être exécuté. Peu après l'arrivée de Pilate à Jérusalem en 26, une émeute est matée a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jesus-jesus-christ/#i_20518

NICODÈME ÉVANGILE DE

  • Écrit par 
  • Jean HADOT
  •  • 451 mots

L'intérêt porté par les chrétiens au personnage de Pilate s'est traduit par un texte assez ancien ( iv e  s.) connu sous le nom d' Évangile de Nicodème , mais aussi appelé Actes de Pilate . Dès le ii e  siècle, circulent plusieurs documents portant ce dernier titre. Ils sont cités par Justin ( I Apologie , xxxv et xlviii ) et par Tertullien ( Apologeticum , v et xxi ). Chez celui-ci, Pilate, à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evangile-de-nicodeme/#i_20518

PALESTINE

  • Écrit par 
  • Ernest-Marie LAPERROUSAZ, 
  • Robert MANTRAN
  • , Universalis
  •  • 31 607 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Les deux derniers siècles de la Jérusalem juive : de la prise de la ville par Pompée (63 av. J.-C.) à la fin de la « Guerre d'Hadrien » (135 apr. J.-C.) »  : […] Après la prise de Jérusalem par Pompée, la royauté n'est conférée à aucun des prétendants juifs ; nommé seulement grand prêtre et ethnarque, Hyrcan II (63-40) doit payer tribut aux Romains, et se soumettre au contrôle du gouverneur romain de Syrie ; en outre, les villes de la côte, celles du nord de la Transjordanie, et plusieurs autres cités, comme Samarie, lui sont enlevées. Quant à Aristobule, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/palestine/#i_20518

Pour citer l’article

« PONCE PILATE, procurateur romain (26-36) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/ponce-pilate/