VIDAL-NAQUET PIERRE (1930-2006)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

L'historien de la cité

Y a-t-il une méthode Vidal-Naquet ? On dira qu'il y en a plusieurs, celle du philologue, celle de l'épigraphiste, celle du structuraliste et celle de l'historien des idées. Par vocation Pierre Vidal-Naquet était ce qu'on appelle un « littéraire », lecteur compulsionnel, capable de réciter des centaines de vers classiques d'un trait. Diplômé de lettres classiques et d'histoire, il s'était formé à la Sorbonne, suivant les séminaires de philologie et de numismatique, auditeur assidu du mythique cours de Louis Robert, l'épigraphiste le plus célèbre de son temps. Son premier mémoire de recherche, il l'avait soutenu avec Henri Irénée Marrou, un résistant exemplaire et l'un des rares professeurs de la Sorbonne à penser que l'historiographie était aussi nécessaire à l'historien que l'oxygène. Mais le structuraliste pointe dans Clisthène l'Athénien (1964) et s'épanouit dans Le Chasseur noir (1981), sans doute le plus achevé et le plus compliqué de ses livres, une sorte de coupe stratigraphique dans les comportements et les représentations des Grecs de l'âge des cités. Cet essai est comme la continuation de l'œuvre de Louis Gernet, le maître de Vernant et l'explorateur d'une Grèce délivrée des travers classicistes et des représentations bourgeoises. Vidal-Naquet est un historien de la cité, mais une cité des marges, des frontières et des crises, une cité proche des poèmes de Cavafy comme des paysages de pluie des films de Théo Angelopoulos. Pour lui, la Grèce n'est pas enfermée dans le monde classique, elle fait bloc jusqu'à la Grèce contemporaine.

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

Classification


Autres références

«  VIDAL-NAQUET PIERRE (1930-2006)  » est également traité dans :

HISTOIRE (Histoire et historiens) - L'écriture de l'histoire

  • Écrit par 
  • Christian DELACROIX
  •  • 4 391 mots

Dans le chapitre « L'écriture de l'histoire au risque du relativisme »  : […] Les aspects proprement poétiques ou stylistiques des approches textualistes ou rhétoriques ne sont que très rarement – au moins jusqu'à la fin des années 1980 – pris en compte par les historiens dans leurs pratiques d'écriture. Mais une majorité d'entre eux vont dénoncer la dimension relativiste des approches « textualistes » et « fictionnalistes » qui, selon eux, remettent en cause la visée de vé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-l-ecriture-de-l-histoire/#i_47034

HISTOIRE (Histoire et historiens) - Les usages sociaux de l'histoire

  • Écrit par 
  • Olivier LÉVY-DUMOULIN
  •  • 3 820 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Au tribunal de l'histoire »  : […] Déjà, les historiens dreyfusards jouent un rôle essentiel pour démontrer l'inanité des preuves matérielles contre Dreyfus au cours du procès Zola en 1898, puis devant la cour de Rennes lors de la révision du procès l'année suivante. Depuis l'affaire Dreyfus , la judiciarisation croissante des rapports sociaux et l'appel systématique aux experts ont préparé l'entrée des historiens dans les prétoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-histoire-et-historiens-les-usages-sociaux-de-l-histoire/#i_47034

INTELLECTUEL

  • Écrit par 
  • Jean Marie GOULEMOT
  •  • 9 430 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le temps des guerres coloniales »  : […] Le conflit indochinois, si l'on excepte le final tragique de Diên Biên Phu, ne troubla guère les consciences. Les quelques intellectuels qui prirent parti s'alignèrent sur les positions communistes. Sartre défendit Henri Martin, quartier-maître mutin ( L'Affaire Henri Martin , 1953). La guerre d'Algérie, au contraire, a beaucoup mobilisé. Les « événements » d'Algérie survien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/intellectuel/#i_47034

Voir aussi

Pour citer l’article

Alain SCHNAPP, « VIDAL-NAQUET PIERRE - (1930-2006) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 26 juin 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-vidal-naquet/